La Mort chez les nains
© Stéphane Grignon (Anglin), Chroniques de Chant-de-Fer, 2004.

INTRODUCTION
Les Nains vivent longtemps (de 250 à 400 ans), mais ne sont pas immortels au sens des Elfes (Premiers-Nés). Que deviennent-ils après leur mort ? C'est une question que l’on peut se poser légitimement au regard de la mythologie créée par J.R.R. Tolkien.


Premiers indices, et croyances erronées
Chronologiquement, le premier indice se trouve dans le Hobbit. Il nous vient des paroles de Thorin II quand il s'adresse à Bilbo sur son lit de mort. Il lui dit alors qu'il va « [s’] asseoir » dans les « salles de l'attente », et ce jusqu'à ce que le monde soit « renouvelé. » En une seule phrase, Thorin II résume la croyance des Nains envers leurs morts.
En fait, dès ce passage, il contredit clairement la vision des Elfes sur la mort des Nains. En effet, pour les Elfes, et les Noldor en particulier, « les nains retournaient après leur mort à la terre et aux roches dont ils sont venus (Silmarillion, II). » Or, la croyance selon laquelle le Nain serait engendré par la pierre peut être réfutée par une meilleure approche de la femme Naine. On peut contrer cette idée car rien n'indique clairement qu'Aulë ait pris comme « matériau » la pierre pour créer ses Nains. Tout ce qui est dit va dans un sens clair : Aulë, que les Nains appellent Mahal, les a désiré si fort qu’il a créé les Nains grâce à son talent de création divine, dans son orgueil de pouvoir le faire seul. Comment et à partir de quel « matériau », rien ne l'indique noir sur blanc. Le fait est qu’Aulë est le Père des Nains. Par contre, si l'on considère la pierre comme complément de lieu et non d'objet direct, on peut affirmer que les Nains sont nés dans une caverne, sous la Terre du Milieu, et qu'ils attendent aussi dans une caverne après leur mort.

Mais où sont ces cavernes de l'attente ?
En fait, plus loin dans le passage du Silmarillion cité plus haut, ces cavernes sont données comme existantes dans Mandos. Or, Mandos servirait de lieu de repos aux Nains ainsi qu’aux Elfes après leur mort. Pour rappel, bien qu'éternels ou « immortels », les Elfes peuvent succomber à une mort violente ou, tout bonnement, abandonner le désir de vivre éternellement. Dans les faits, ce n'est pas complètement exact. Les cavernes où reposent les Nains sont séparées de celles où se trouvent les Elfes. Il est important de le souligner.

Mais pourquoi sont-ils séparés ?
Pour répondre à cette question, on doit reconsidérer la création des Nains. Eru n'a donné son aval divin à Aulë qu'après que celui-ci ait créé les Nains. Bien qu'Il ait lui-même donné volonté et voix au peuple de Son disciple, Eru ne les considère pas comme Ses propres Enfants. D’après Ses propres dires, ce sont Ses adoptés. En fait, comme les Nains ne doivent s'éveiller qu'après les Elfes, ils doivent attendre Sa « bénédiction » pour enfin devenir Ses Enfants, au même titre que les Elfes ou les Humains.

Quand viendra cette bénédiction ?
Les mythes disent qu'il y aura une ultime bataille et qu'Arda sera alors détruite. Les Nains croient donc qu'Eru les bénira à la fin des temps et leur fera une place parmi les Siens.

Attendent-ils sans rien faire ?
Non. Comme Aulë est maître dans tous les arts, dont celui de la forge, et que la configuration des Terres était de son fait, les Nains devront le servir pour rebâtir Arda. En fait, on peut trouver un complément d'information sur cette attente dans un passage moins connu de l'œuvre de J.R.R. Tolkien, commenté par son fils Christopher, au Tome 11 de l'Histoire de la Terre du Milieu. On y apprend que les Nains ne sont pas inactifs durant cette attente. En effet, non seulement Aulë prend soin d'eux et les rassemble, mais il les initie aussi à des connaissances et à des savoirs bien plus profonds (de l'ordre de la magie ou des chant de créations ?) dans la pratique d’arts bien plus puissants. Et c'est grâce, ou après, cet éveil aux savoirs qu'ils serviront Aulë et prendront part à la reconstruction d'Arda.

Un dernière notion peut compléter cet essai ; esprit ou corps ?
Une dernière notion peut compléter cet essai : esprit ou corps ?
En fait, deux éléments peuvent nous amener à penser à une présence « physique » des Nains en Mandos :
  • Thorin parle de « [s’] asseoir » dans les salles d'attente, ce qui sous-entend qu'il est matériellement incarné, qu'il attend dans un corps qui peut s'asseoir ;

  • les nains n'attendent pas sans rien faire : ils pratiquent les arts. Là aussi, on penche vers l'idée d'un Nain ayant un corps physique et pas seulement un esprit.

Bibliographie
  • Le Hobbit, Chapitre XVIII

  • Le Silmarillion, Chapitre II, sur Aulë et Yavanna;

  • HoME 11, Chp 13, of the Naugrim and the Edain, §2.

Note :
Les Sept Pères ou Ancêtres des Nains ont un don proche de la réincarnation qui diffère de leur
descendances. Une discussion à ce sujet, distincte de cet article, devrait être entamée.

Commentaires sur Le Forum ici -->> Commentaires sur le Forum