Le Troisième Âge.
© Stéphane Grignon (Anglin), Julien Mansencal (Meneldur), Eric Flieller (Tilkalin), Chroniques de Chant-de-Fer, 2005.

Le Troisième Âge.

T.A. 1300
§1 Sauron commence à repeupler les Monts Brumeux de ses créatures, les Orques se multiplient et attaquent les Nains.
Il est possible que ce soit à cette époque, que Gundabad, l'ancienne cité ou eurent lieu maints conseils des Sept Maisons naines, fut prise par les Orques.
T.A. 1974
§2 A cette date, les mines des Nains situées aux confins nord des Montagnes Bleues et de la rivière Lune sont déjà abandonnées. Fuyant l’Arthedain et le Roi Sorcier d’Angmar, Arvedui, dernier Roi de l'Arthedain, la Lignée du Nord des descendant d'Isildur, s'y abrite alors, mais les mines sont bel et bien désaffectées. La faim l'oblige alors à chercher de nouveau un refuge, plus au nord, chez les Lossoth.
T.A. 1980
§3 Les Nains cherchent toujours plus profondément le précieux mithril dans les entrailles de Khazad-dûm. Si profondément, que ces exploitations mettent à jour le noir fond de la cité : un Balrog est libéré. L'esprit du feu s'empare de la demeure des Nains et tue Durin VI. Fin de l'Age d'Or de Khazad-dûm, que les Elfes appellent Moria, le Noir Gouffre.
T.A. 1981
§4 Náin Ier, fils de Durin VI, est abattu en Moria. Les Nains abandonnent leur cité et cherchent pour la plupart refuge au nord, dans les Montagnes Grises. Thráin I, fils de Náin I, mène une compagnie plus à l'est.
Entre T.A. 1981 et sans doute T.A. 2020
§5 Le roi des Éothéod, Fram, fils de Frumgar, tue Scatha le dernier Dragon des Montagnes Grises et s'empare de son butin. Les Nains revendiquent le trésor mais Fram ne leur cède rien et se raille d'eux. En gage de sa "bonne foi", il leur promet un collier fait des dents de Scatha, qu’il leur présente comme une relique rare et précieuse. Les Nains tuent Fram. Depuis cette époque, Nains et Éothéod n'entretiennent plus de relations amicales.
T.A. 1999
§6 Thráin I parvient à Erebor, la Montagne Solitaire. Il fonde le royaume sous la Montagne. A ses racines est découverte la Pierre d'Arken qui devient le symbole de ce nouveau royaume. Travaillée et façonnée, elle est placée au coeur de la Montagne.
T.A. 2210
§7 Thorin I quitte Erebor pour rejoindre une grande partie de son peuple déjà établi plus au nord dans les Montagnes Grises, riches et peu exploitées. Le seigneur nain emporte avec lui la Pierre d'Arken.
vers T.A. 2480
§8 Sauron commence à peupler Moria de ses créatures. Les Orques se ménagent des places fortes dans les Monts Brumeux, très souvent sur d'anciennes exploitations et habitations des Nains.
Il est possible que le Gardien de l'Eau soit placé à cette période devant la Porte Ouest de la Moria pour en garder l'accès.
vers T.A. 2570
§9 Les Dragons réapparaissent et se multiplient dans le Grand Nord. Attirés par les richesses des Nains, ils commencent à harceler leurs établissements.
§10 Début de la guerre larvée entre les Nains et les Dragons.
T.A. 2589
§11 Dáin I et son second fils Frór sont tués par un Dragon de Froid devant les Portes de leur palais, dans les Montagnes Grises.
T.A. 2590
§12 Les Nains s'enfuient et se scindent en deux groupes. Le premier, mené par Grór, part s'établir au sud, dans les Monts de Fer. Le second, mené par Thrór, vers l'est. Son oncle Bórin le suit. Le nouveau roi des Longues-barbes réoccupe Erebor et replace la Pierre d'Arken sous la Montagne. Sous le règne de Thrór, Erebor va alors prospérer. La Montagne commerce avec les Hommes de Dale et du voisinage (objets de grande valeur, armes et armures) et avec les Nains des Monts de Fer (minerais).
T.A. 2770
§13 Attiré par les richesses de cette montagne si solitaire, Smaug, le dernier des grands Dragons, descend du Nord et se rue sur Erebor qu'il réduit à l’état de cendres et de ruines. Il s'installe dans la plus grande halle du palais. La cité voisine de Dale n'échappe pas aux assauts du terrible Dragon de Feu et est dévastée à son tour. Début de la Désolation du Dragon.
§14 Thrór et son fils Thráin parviennent à s'échapper par une porte dérobée. Ils emmènent nombre de leurs gens, formant une petite compagnie autour de leurs familles (dont Thorin, Frerin et Dís), d'une poignée de proches et de leurs partisans les plus fidèles.
§15 En fait, la plupart des Nains échappent au désastre et trouvent refuge chez leurs cousins germains des Monts de Fer.
T.A. 2790
§16 La compagnie de Thrór s'établit finalement au Pays de Dun. Malgré la faible part de femmes, la population parvient à se maintenir dans les mines pauvres en minerais du Pays des Collines. A présent miséreux et fort âgé, et sans doute moins lucide sur la situation de son peuple, Thrór décide revoir la Moria. Il remet à son fils, le nouveau roi Thráin II, le dernier des Sept Anneaux et part avec son plus vieux compagnon, Nár. Les deux Nains franchissent la Porte de Rubicorne et se frayent un chemin vers Azanulbizar. Alors que Nár reste en retrait, Thrór entre en Moria. Mais il est tué par le seigneur des Orques, sous les yeux de Nár, impuissant. Son meurtrier lui tatoue sur le front les runes de son nom : "AZOG". Le chef des Orques ordonne ensuite à Nár de se faire le messager de cet acte en ajoutant que c’est désormais lui qui règne sur Moria. Et gare à ceux qui tenteront de lui reprendre ! Les Orques dépècent alors le cadavre de Thrór, le découpent en morceaux et le donnent an pâtures aux noires corneilles.
§17 Nár rejoint Thráin II et lui raconte la fin tragique de son père. Pendant sept jours le jeune roi ne dit rien, s'arrachant la barbe de chagrin. Le huitième, des messages sont envoyés vers les autres cités des Sept Maisons naines au Nord, à l'Est et à l'Ouest.
T.A. 2793
§18 Le peuple de Durin parvient enfin à se rassembler au bout de trois ans. Toutes les Maisons naines envoient des troupes armées au lieu du rassemblement. L'heure de la vengeance a enfin sonné ! La guerre contre les Orques débute par la reconquête de Gundabad, lieu sacré pour tous les Nains car berceau de la plus ancienne branche naine, celle de Durin l’Immortel. Gundabad est finalement reprise.
S'y tiennent sans doute ensuite des conseils de guerre, tels qu'ils avaient lieu depuis l'aube de l'histoire du Peuple de Durin lorsqu'un péril menaçait.
§19 Du nord au sud, de Gundabad aux Champs d'Iris, les places fortes tenues par les Orques cèdent l’une après l’autre sous la fureur dévastatrice des Nains. La guerre des Nains et des Orques est toutefois longue et terrible : on se bat jusque dans les entrailles de la terre et des armes particulièrement meurtrières sont utilisées.
T.A. 2799
§20 Arrive enfin le terme de cette guerre. Les débris des deux armées se rencontrent à Azanulbizar, la Vallée des Rigoles Sombres. Plus de 10 000 Orques sont assemblés à la Porte Est de la Moria et sur les contreforts des Monts Brumeux. Malgré leur avantage numérique, ils contiennent difficilement l’assaut mené par Thráin II. Ils finissent toutefois par refouler les Nains vers une futaie proche du Kheled-zâram, le Lac du Miroir. Là, tombent Frerin et Fundin. Là, est blessé Thráin II (désormais borgne et boiteux). Là, Thorin, dont le bouclier est fendu, s'empare d'une branche de chêne et s'en sert comme d'une massue. Il se défend et rend coups pour coups grâce à cette arme improbable, acquérant ainsi son surnom Écu de Chêne, malgré de nombreuses blessures.
§21 De l'Est vient alors un renfort de troupes fraîches menées par Náin qui fait enfin pencher la balance du côté des Nains. Toutefois, Náin tombe lui aussi, tué par Azog. Voyant ses forces s'amenuiser, le chef des Orques s’en retourne vers la Moria. Mais avant d'y parvenir, il est rejoint par le jeune Dáin Pied d'Acier qui le décapite au seuil de l'ancienne demeure des Nains et qui aperçoit dans Moria ce qu'il croit être la cause de sa ruine : le Fléau de Durin. Il parvient à convaincre Thráin II de ne point entrer dans l'ancienne cité, comme il le souhaite. Après la bataille, les six autres Maisons s'en retournent chez elles. La plupart des Orques sont morts et près de la moitié des Nains sont tombés. Leurs corps sont brûlés sur un bûcher constitué du bois de la futaie, qui jamais plus ne repoussera. En tout cas, les dépouilles des héros tombés ne seront pas ainsi offertes en pâture aux charognards. L’expression « un Nain brûlé » devient par la suite le terme pour désigner un Nain ayant participé à cette bataille.
§22 Thráin II repart vers le Pays de Dun avec son fils Thorin Ecu de Chêne, Balin et Glóin. Quant à Dáin Pied d’Acier, il repart aux Monts de Fer.
T.A. 2802
§23 Le Pays de Dun étant trop peu rentable, les Nains de Thráin II se remettent à errer en Eriador. Ils se déplacent plus à l'ouest pour finalement s'établir dans les Montagnes Bleues. Les Monts de Fer étant trop éloignés, une bonne partie du peuple de Durin les rejoint et le peuple en exil redevient enfin prospère.
T.A. 2841
§24 Hanté par la convoitise de l'or, Thráin II veut revoir Erebor. Il décide donc de partir vers la Montagne Solitaire. Viennent avec lui Balin et Dwalin, et quelques autres compagnons. Dans la vallée de l'Anduin, ils sont traqués par Sauron qui déchaîne les forces dont il dispose pour harceler la compagnie des Nains. Loups, Orques et mauvais temps les contraignent finalement les Nains la nuit à l'orée de la forêt. Au matin, Thráin II a disparu. Il a fini par être capturé. Thorin Ecu de Chêne devient alors le nouveau roi en exil sous le nom de Thorin II.
T.A. 2845
§25 Thráin II est emprisonné à Dol Guldur et Sauron lui dérobe le dernier des Sept grands Anneaux.
T.A. 2850
§26 Gandalf se rend à Dol Guldur et trouve Thráin II agonisant. Sur son lit de mort, le vieux roi lui remet la carte de Thrór et la clef d'une porte secrète d'Erebor à donner à son fils Thorin II. Thráin II meurt.
T.A. 2879
§27 Gimli, fils de Glóin, naît dans l'Ered Luin.
T.A. 2941
§28 Expédition d'Erebor. Accompagnée de Gandalf et de Bilbo, la Compagnie de Thorin II se rend à la Montagne Solitaire pour se venger de Smaug le Doré. Bard le tue d'une flèche. Thorin II s'autoproclame roi sous la Montagne et revendique l'intégralité du trésor, face aux demandes des Hommes d'Esgaroth menés par Bard, aidés par Thranduil, le roi des Elfes de Mirkwood. Bilbo subtilise la Pierre d'Arken et la donne à Bard. Dáin Pied d’Acier, le cousin de Thorin II, est averti du conflit qui l’oppose aux Hommes et aux Elfes qui assiègent Erebor. Mais, à son arrivée, les Orques des Monts Brumeux, menés par Bolg, fils d'Azog, arrivent eux aussi sur les lieux du siège. Débute alors la bataille des Cinq Armées. Nains de Thorin II et de Dáin Pied d’Acier, Elfes de Thranduil et Hommes du Val s'allient, rejoints par Beorn, l'Homme Ours, et par les Aigles des Monts Brumeux. Les Orques sont défaits. Thorin II meurt sur le champ de bataille, ainsi que les plus jeunes de sa Compagnie, ses neveux Fíli et Kíli.
§29 Thorin II est enterré avec sa fidèle épée Orcrist et la Pierre d'Arken sous la Montagne. Dáin Pied d’Acier devient le roi de la lignée de Durin sous la Montagne et prend le titre de Dáin II.
T.A. 2944
§30 Aidé par les Nains, le roi Bard Ier reconstruit Dale et les routes menant au Val.
T.A. 2949
§31 Balin et Gandalf rendent visite à Bilbo dans la Comté.
T.A. 2989
§32 Balin quitte Erebor avec une compagnie de Nains pour recoloniser Moria. Il y pénètre, en devient le nouveau seigneur et échange quelques messages avec Erebor. Mais les Orques, menés par le Balrog, les harcèlent, le Gardien de l'Eau à la Porte Ouest empêchant toute sortie.
T.A. 2994
§33 Balin tombe le 10 novembre, comme cela est consigné dans le Livre de Mazarbûl. Ruine de la colonie. Aucun rescapé ne s'échappe de la Moria.
Entre le 22 septembre T.A. 3001 et T.A. 3002
§34 Trois Nains accompagnent Bilbo après son 111ème anniversaire. Celui-ci part vers Erebor, car il souhaite revoir Balin. Mais lorsqu'il arrive à Dale, il apprend que celui-ci est parti plus de dix ans auparavant, aussi fait-il demi-tour et s'installe à Imladris, demeure d'Elrond.
Fin T.A. 3017
§35 Un messager du Mordor se présente aux portes d'Erebor, proposant trois des Sept Anneaux et la souveraineté sur la Moria en échange d'informations au sujet de Bilbo et de son Anneau. Cette proposition est faite à deux reprises. Dáin II demande le temps de réfléchir à cette proposition : « Le temps de ma réflexion, c’est à moi d’en décider ». Inquiet, il envoie toutefois Glóin et son fils Gimli prévenir Bilbo que Sauron le recherche.
T.A. 3018 à T.A. 3019
§36 Guerre de l'Anneau. Représentant le peuple nain, Gimli s'illustre au sein de la Compagnie de l'Anneau. Il pénètre au coeur de la Lórien et charme dame Galadriel. Il devient Ami des Elfes, de Legolas en particulier. Sur le front nord, Dáin II meurt le 17 mars à Erebor, en défendant la dépouille de son ami le roi Brand. Les nouveaux rois d'Erebor, Thorin III, et de Dale, Bard II, sont refoulés à l'intérieur de la Montagne Solitaire par les armées des Orientaux. Après la destruction de l'Anneau Unique et la chute de Sauron le 25 mars, ils reprennent l'avantage. Le 27, les ennemis sont chassés de la région de Dale.
T.A. 3021
§37 Gimli et quelques nains d'Erebor fondent dans les Montagnes Blanches près de Minath Tirith. Ils aident les Gondoriens à construire de nouvelles portes en acier et en mithril pour leur cité de Minas Tirith. Par la suite, Gimli visite une fois par an les Cavernes Etincelantes, à Aglarond, dont on dit qu’il en est le seigneur.

Notes
Note : T.A. = Troisième Âge
Note : en italique, nos suppositions.