2/ Variantes apportées par les Nains dans l'usage des runes
< Dominique Vigot >

Les runes utilisées par les Elfes et par les Nains (et probablement par les autres peuples vivants à proximité) ont une même origine : elles ont donc un tronc commun. Mais le système original a subi des ajouts, modifications et autres changements selon les peuplades, les époques et les régions où il était utilisé, ce qui a produit des « modes » (variantes) désignés selon le nom du territoire où le mode avait le plus cours (modes d'Erebor, de la Moria).

L'ensemble de ces runes se nomme Angerthas, que l'on séparera en runes de Daeron (principalement utilisées par les Elfes), en Angerthas Moria et en Angerthas Erebor.

Dans le tableau ci-après, j'ai voulu représenté les signes divergents selon le mode d'écriture et leur correspondance phonétique : cela signifie que les autres sons sont représentés par les mêmes runes (sauf exception toujours possible). A ce propos, le terme « Angerthas commun» désigne les runes communément utilisées par les Nains, quel que soit le mode.

Ces quatorze runes permettent donc de déterminer le système auquel nous avons affaire.

Note : les runes dans The Hobbit ne sont pas des Angerthas. Inutile donc de chercher un lien avec ce tableau.

Tableau récapitulatif des variantes des systèmes de runes.

 





Retour aux Runes

Retour au khuzdûl