Retour à l'Auberge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retour à l'Auberge


7 (et +)

< Astrid Dusausoit >

1) Etude exhaustive du symbolisme du nombre 7

Note : dans ce qui va suivre, il appparaît de manière manifeste que le nombre 7 associé à l'Ancien Testament. Mais il est aussi présent dans d'autres cultures. Il se trouve que les recherches sur les nombres ont été principalemnt effectuées à partir de la Bible. Mais il y en a certainement beaucoup aussi dans d'autres livres sacrés si l'on prend la peine de chercher.

> Le nombre 7, selon Ambroise, correspond à l'Ancien Testament mais il le voit aussi comme le nombre représentant la virginité. Thibaut De Langres lui accorde aussi cet attribut parce qu'il est le seul des neuf premiers nombres qui n'engendre pas et le seul qui ne soit pas engendré. Il est considéré comme vierge et représentatif de l'Esprit-Saint auxquels sont attribuées les mêmes propriétés. Macrobe y va dans le même sens disant qu'il symbolise Minerve, née de son père sans passer par une mère.
> Le sept indique le sens d'un changement après un cycle accompli et d'un renouvellement positif.
> Nombre parfait et symbole de l'abondance divine, il est aussi selon la Bible le nombre du châtiment, de la purification et de la pénitence. Il est aussi attribué à Satan qui s'efforce de copier Dieu se faisant le singe de Dieu. Ainsi la bête infernale de l'Apocalypse (Ap 13,1) a sept têtes.
> C'est le nombre de l'homme parfait, complet et parfaitement réalisé en tant que somme du quatre femelle et du trois mâle. [3, 5, 6, 9, 22, 108]
> Symbole de la totalité de l'Univers créé - 3 le ciel + 4 la terre - il exprime la création au sein de laquelle l'homme évolue.
> Saint Augustin voit le sept comme la perfection de la Plénitude. Il en faisait aussi le nombre de la créature, considérant non la vie de celle-ci mais son devenir, l'évolution.
> Symbole de l'infini nombré dans son retour au principe, celui du serpent qui se mord la queue, d'après Abellio. Il serait aussi le chiffre de l'accomplissement dans l'espace-temps.
> C'est le nombre de l'initiation, c'est-à-dire l'union du manifesté avec l'infini.
> Symbole de vie éternelle chez les Égyptiens: il symbolise un cycle complet, une perfection dynamique.
> Chez les Indiens de la prairie et les Indiens Pueblo, le nombre sept représente les coordonnées cosmiques de l'homme.
> En Afrique et pour les Bambaras du Sénégal, sept est un symbole de la perfection et de l'unité.
> Les Dogons considèrent le nombre sept comme le symbole de l'union des contraires, de la résolution du dualisme, donc comme symbole d'unicité et de perfection. Il est aussi la marque du maître de la parole.
> Le sept symbolise la croix avec ses six directions plus le centre - étendues indéfinies se dirigeant vers le haut, le bas, la droite, la gauche, en avant et en arrière.
> Le dé symbolise le sept: le dé lui-même, 1, ayant 6 faces.

Bible

> Les sept démons qui sont sortis de Marie de Magdala. (Lc 8,2)
> Les sept demandes dans la prière du Notre-Père.
> Les sept paroles de Jésus prononcées sur la croix:
Le démon chassé ramène avec lui sept autres plus forts que lui.
> Les sept diacres de l'Église primitive: Étienne, Philippe, Prochore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas. (Act 6,5)
> Le nombre sept revient souvent dans l'Apocalypse: les sept candélabres d'or (Ap 1,12-20), le mystère des sept étoiles (Ap 1,16-20), les sept sceaux (Ap 7 et 8), les sept lettres adressées aux sept églises (Ap 2 et 3), les sept trompettes (Ap 8,6 et 11,15), les sept tonnerres (Ap 10,3-4), les sept rois (Ap 17,9), les sept têtes de la Bête (Ap 13,1), les sept fléaux des sept coupes (Ap 15,5), etc. [53]
> Les sept dons de l'Esprit de Yahvé: Sagesse, Intelligence ou Discernement, Conseil, Force ou Vaillance, Science ou Connaissance, Piété, Crainte de Dieu. (Is 11,2-3)
> La lumière des sept jours. (Is 30,26)
> Le festin de noces de Salomon dura sept jours.
> Dans les psaumes il est écrit: "Sept fois par jour je te loue pour tes justes jugements" (Ps 119,164) et encore "Les paroles du Seigneur sont sincères, argent natif, qui sort de terre sept fois épuré" (Ps 12,7). Le psalmiste parle aussi des sept clameurs de Dieu qui se manifestent dans les phénomènes célestes.
> Les sept psaumes de pénitence: 6, 31, 37, 50, 101, 129, 142.
> Le Lévitique prescrit une pénitence de sept ans pour chaque péché.
> 7, Nombre de fois qu'un lépreux est arrosé du sang d'un passereau.
> 7, Nombre de jours pendant lesquels quelqu'un était impur s'il touchait un cadavre.
> Le deuil chez le peuple d'Israël durait sept jours. (Gn 50,10; Jdt 16,24; Si 22,12)
> L'infidélité reçoit un septuple châtiment.
> On immole généralement sept animaux de la même espèce.
(Lv 23,18; Nb 23,1 et 28,11; Job 42,8)
> Les aspersions se répètent sept fois. (Lv 4,6; Nb 19,4)
> Les sept lampes et les sept becs sur le lampadaire tout en or, de la vision de Zacharie. (Za 4,2)
> Zacharie parle des sept yeux de Dieu qui surveillent tous les peuples de la terre. (Za 4,10)
> Les sept marches de l'escalier du porche méridional du temple d'Ezèchiel. (Ez 40, 26)
> Le chandelier à sept branches des Hébreux.
> Balaam dressa sept autels. (Nb 23,4)
> Il y a sept patriarches: Abraham, Isaac, Jacob, Moïse, Aaron, Joseph et David.
> Sept nations qui avaient la terre de promission furent exterminées devant Israël. (Dt 7,1)
> Il y a sept semaines entre Pâques et la Pentecôte. (Lv 23,15)
> La fête de Pâque des juifs durait sept jours.
> Il y a sept jours de fête des Tabernacles. (Lv 23,34)
> La fête de la Dédicace du temple de Salomon succédait immédiatement à celle des Tabernacles et durait sept jours.
> Les sept prêtres portant sept trompettes, lors de la prise de Jéricho, doivent, le septième jour, faire sept fois le tour de la ville. (Jos 6,11-16)
> Les sept maris qu'eut Sarra, fille de Ragouël, avant d'épouser Tobie. Ces époux précédents avaient été tués le premier soir de la nuit de noce par le démon Asmodée. Tobie, grâce à un encens, en réchappa. (Tb 7,10-11)
> Le règne de David à Hébron dura sept années. (1 R 2,11)
> Les amis de Job restèrent près de lui durant sept jours et sept nuits pour le consoler.
> La construction du Temple bâti par Salomon dura sept ans - de la 4e année à la 11e année de son règne. Il comportait trois parvis et sept enceintes. (1 R 6,38)
> Par sept fois, Elisée s'étendit sur l'enfant, qu'il ramena à la vie. (2 R 4,35)
> Le lépreux Naamân plonge sept fois dans le Jourdain et se lève guéri. (2 R 5,14)
> Le juste tombe sept fois et se relève pardonné. (Pr 24,16)
> Le Seigneur prescrivit de manger pendant sept jours des pains sans levain. (Ex 12,15)
> Il faut sept jours pour la consécration d'Aaron et de ses fils, et de l'autel. (Ex 29,35-37)
> Si tu achètes un esclave hébreu, il servira six années; mais la septième il sortira libre sans rien payer. Les esclaves étaient libérés la septième année qui correspondait à l'Année du Sabbat appelée aussi Année de Dispense. (Ex 21,2)
> L'année juive débutait dans l'allégresse à la nouvelle Lune du septième mois, le jour des Trompettes.
> Pendant six années, tu ensemenceras la terre, et tu en recueilleras le produit. Mais le septième, tu la laisseras reposer en jachère. (Ex 23,10-11)
> Les sept vaches grasses et maigres, ainsi que les sept épis pleins et vides, vues en songe par le Pharaon et interprété par Joseph comme étant sept années d'abondance et sept années de disette. (Gn 41,17)
> Jacob servit sept ans pour Rachel. (Gn 29,20) [14, 21]
> Caïn serait vengé sept fois si quelqu'un le tuait. (Gn 4,15)
> Joseph demeura en prison sept ans lorsqu'il fut faussement accusé d'avoir couché avec la femme de son maître.
> Les sept brebis données en présent à Abimelech par Abraham. (Gn 21,28)
> Les sept couples de chaque espèce de bétail qui entra dans l'arche de Noé et qui furent sauvés du déluge. (Gn 7,2)
> Le septième jour, le sabbat, Dieu chôma. (Gn 2,2)

Général

> Jésus serait tombé sur le chemin de la croix sept fois, selon les visions d'Anne-Cathérine Emmerick.
> Les sept vertus. Trois théologales: foi, espérance, amour - ou charité. Quatre cardinales: force, justice, prudence et tempérance.
> Les sept sacrements de l'Église catholique romaine: Baptême, Confirmation, Eucharistie, Pénitence, Onction des malades, Ordre, Mariage.
> Le nombre sept est caractéristique de la Vierge Marie: les sept mystères du chapelet commémorant les douleurs de la Vierge Marie [59]; on représente la Vierge avec une couronne au coeur de sept roses et aussi sept poignards piqués sur son coeur - d'où l'appellation Notre-Dame des Sept Douleurs - dont 3 d'un côté et 4 de l'autre; les sept fêtes de la Vierge Marie célébrées dans l'Eglise catholique - la purification, l'annonciation, la visitation, l'assomption, la nativité, la présentation de la Vierge et l'immaculée conception; les chrétiens des premiers siècles faisaient naître la Vierge Marie après sept mois de gestation.
> Les sept Archanges qui se tiennent continuellement devant Dieu: Gabriel, Michel ou Michaël, Uriel, Raphaël, Chamuel ou Samael ou Sealtiel, Japhiel ou Orifiel ou Jéhudiel, Zadkiel ou Zachariel ou Barachiel. Dans les messages donnés par la Vierge Marie à "Buisson d'épines", le 28 mai 1995, la Vierge spécifiait que chacun était soumis à la garde d'un des sept sacrements de l'Eglise: L'Eucharistie est assignée à Saint Michel, le Baptême à Saint Gabriel, la Confirmation à Saint Uriel, la Pénitence à Saint Jéhudiel, l'Extrême-Onction à Saint Raphaël, l'Ordre à Saint Sealtiel et le Mariage à Saint Barachiel.
> Les sept péchés capitaux, correspondant aux sept désirs matériels: l'orgueil, l'avarice, l'impureté, l'envie, la gourmandise, la colère et la paresse.
> Les sept mondes dans le purgatoire, appelés aussi le bas astral, ou séjour des morts, ou l'Hadès, ou Champs d'Elisée.
> A propos du miracle de la multiplication des pains relaté dans la Bible en Jean chapitre 6 verset 1 à 15, Jésus dira dans les révélations à Françoise ("Jésus commente aux petits l'Evangile de saint Jean", Editions du Parvis, 1999, page 39) sur les cinq pains d'orge et deux petits poissons qui servirent pour la multiplication: "Mais Dieu a compté: cinq + deux = sept; ce chiffre sacré se multiplira toujours, lorsque c'est pour le bien de l'humanité..."
> > Selon l'évangile de Barnabé, chapitre 26, Abraham avait sept ans quand il commença à chercher Dieu.
> Dans la langue hébraïque, le mot qui signifie sept signifie en même temps "faire serment".
> Les Bambaras, le bouddhique et le Talmud comptent sept niveaux, ou degrés de la perfection, du ciel. [9, 13, 81, 365]
> La Sainte Famille séjourna sept ans en Égypte, à Héliopolis, selon les visions de Marie d'Agréda. [3, 50]
> Dans l'une des sept visions que reçues Esdras, qui sont décrites dans son deuxième livre des écrits de la bibliothèque de Qumrân, il parle des sept jours où le monde restera dans le silence primordial tel qu'il en avait été à la première origine avant que le monde nouveau se réveille. [400]
> Dans le Livre d'Hénoch, livre apocryphe, on parle des sept veilleurs, des sept grandes montagnes, des sept grands fleuves, des sept grandes îles, etc.
> Adam gémit sept fois plus qu'il ne se réjouit quand il voit les âmes à leur sortie du corps se diriger à la perdition plutôt qu'à la vie, selon le testament d'Abraham des écrits de la bibliothèque de Qumrân.
> Les sept chemins au paradis, chacun devant être parcouru par le corps, le coeur et l'esprit en une communion unique.
> Les sept "Dormants d'Ephèse". Selon une légende d'origine syrienne, dans la mythologie chrétienne et islamique - Coran 18 -, ce sont sept jeunes gens qui, retirés dans une caverne, furent miraculeusement sauvés des persécutions des chrétiens à l'époque de Dèce - 250 après le Christ - par un sommeil prolongé. Ce sommeil dura près de deux siècles, et c'est vers 447, sous l'empereur bien chrétien Théodore, que les sept jeunes gens se réveillèrent.
> Dans la religion islamique: le Coran comporte sept sens ésotériques, selon les mystiques musulmans - il est parfois question de soixante-dix sens; il y a sept consonnes, appelés sawakit, qui ne se trouvent pas dans la première sourate du Coran; il y a sept tours composant les circumambulations de La Mecque; lors du pèlerinage à la Mecque, on doit effectuer sept tours de la Ka'ba et sept parcours entre les monts Cafâ et Marmia; l'âme des morts demeure sept jours auprès de la tombe et le nouveau-né reçoit son nom le 7e jour; les chats et les chiens ont sept vies; la Fatiha compte sept versets - sourates ouvrant le Coran; les sept portes que possèdent l'Enfer qui sont en relation avec les différents supplices qu'il renferme, et il y aurait aussi sept enfers: Géhennan, Ladha, Hatorna, Saïr, Sakar, Jahim et Hawiyat; le Coran dit qu'Allah a créé sept cieux et autant de terres. (Coran 65,12 et 41,8-11)
> L'homme serait composé de sept âmes selon Platon et aussi selon les hindous. [1, 3, 10]
> Les sept emblèmes du Bouddha.
> > Le Soufisme nomme sept plans cosmiques: Zat, le non-manifesté; Ahadiat, la conscience; Vahdat, le soi intérieur; Vahdamiat, la lumière intérieure; Arwah, le plan spirituel; Ajsam, le plan astral; Insaam, le plan physique. Il reconnaît également sept aspects de la manifestation: les étoiles, la lune, le soleil, le règne minéral, végétal, animal et humain.
> L'homme comparativement à un arbre est pourvu de sept racines - nombre de forces terrestres qui l'alimentent - et de sept branches - dans l'éther.
> Chacune des quatre périodes lunaires dure sept jours. [4, 28]
> Les sept chakras - appelés roues, Lotus ou centres subtils - selon les hindouistes: [4, 8, 72000, 144000]

coccygien interne: Muladhara
sacré: Swadhistana
solaire: Manipura
cardiaque: Anahata
laryngé: Vishuddha
frontal: Ajna
coronal: Sahasrara

> A l'image de l'homme, la Terre est composée de sept chakras et elle se situe dans le septième super-univers. (G6-79, I3-76, N3-73) [12, 22]
> L'homme est composé de sept corps: physique, éthérique ou vital, émotionnel ou astral, causal, mental, corps de vitalité divine ou bouddhique, et le corps d'esprit divin ou atmique.
> Le corps éthérique de l'homme n'est totalement développé et installé que vers l'âge de sept ans. [14]
> Les sept couleurs symboliques du Tarot.
> Les sept piliers de la Sagesse.
> Un des douze travaux d'Hercule consista à couper d'un seul coup les sept têtes de l'hydre de Lerne.
> Les sept cordes de la lyre d'Hermès et les sept cordes que possède le vînâ, un instrument de l'Inde.
> Les sept tuyaux de la flûte de Pan.
> Les sept sages de la Grèce antique: Thalès de Milet, Solon d'Athène, Chilo de Lacédémone, Pittacos de Mitylène, Bias de Priène, Cléobule de Lindos et Périandre de Corinthe. S'il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler, c'est possiblement parce que 7 était le chiffre de ces sages.
> Les sept ampchaspands ou grands génies selon les Perces.
> Sinbad raconte à Hinbad ses sept voyages.
> Les sept tours "résonnantes" à Byzance.
> En Égypte, sur les inscriptions des temples de Edfou et de Dendara, le chiffre sept en écriture hiéroglyphe est représenté sous la forme d'une tête humaine, sans doute pour le nombre de ses orifices: deux oreilles, deux yeux, deux narines et une bouche.
> Les sept voyelles grecques utilisées par les gnostiques: alpha, epsilon, êta, iota, omicron, upsilon, omega.
> Un manuscrit tibétain comporte comme titre "Les sept livres de la Sagesse du Grand Sentier".
> La terre de Mû possédait sept grandes villes, d'après l'archéologue anglais James Churchward.
> Les sept étoiles visibles à l'oeil nu de la Grande Ourse et de la Petite Ourse. [22, 87]
> Les alchimistes distinguaient sept métaux dérivés d'un principe unique, formés sous l'influence des planètes, auxquels sont attribuées une divinité et une couleur fondamentale: or, argent, mercure, étain, fer, cuivre et plomb.
> Les sept notes fondamentales, ou modulations, de la gamme musicale.
> Les sept couleurs de l'arc-en-ciel - spectre du visible seulement. [12]
> Un homme ne peut posséder plus de sept lignes transversales sur son front.
> Les sept monuments historiques ou merveilles du monde:

1. Les Pyramides d'Égypte
2. Le phare d'Alexandrie
3. Les Jardins suspendus de Babylone
4. La Statue de Jupiter Olympien
5. Le Temple de Diane à Ephèse
6. Le Colosse de Rhodes
7. Le Tombeau de Mausole

> Les sept configurations cristallines possibles: triclinique, monoclinique, orthorhombique, rhomboédrique, quadratique, hexagonale, cubique.
> La chute d'une pierre dans l'eau provoque sept ondes importantes, après quoi elles deviennent plates, et ce, quelque soit la masse de l'objet et la nature du fluide. Cet exemple pris parmi tant d'autres laisse dire à Roger de Lafforest et Jacques Langlois qu'une grande partie de la dynamique des choses semble se rapporter à un modèle standard d'évolution en phases successives d'ordre 7, conçue d'après une loi de vibrations évolutives.
> Les sept types de caractères de l'astrologie traditionnelle.
> Les sept branches de l'arbre cosmique et sacrificiel du chamanisme.
> Les cérémonies apolliniennes - du culte d'Apollon - se célébraient le septième jour du mois.
> En Chine, les fêtes populaires avaient lieu un septième jour.
> La lampe rouge des sociétés secrètes chinoises a sept branches.
> Le Bouddha aurait pris la mesure de l'univers en faisant sept pas dans chacune des quatre directions.
> Une tradition hindoue attribue au soleil sept rayons.
> En Iran, au moment de l'accouchement, on place sur une nappe une lampe allumée et on garni la nappe de sept sortes de fruits et de sept espèces de graines aromatiques. L'enfant recevait généralement son nom le septième jour.
> Le 7 se retrouve souvent dans les superstitions. Au Portugal, la femme qui porte sept jupons superposés est assurée du bonheur. Le septième fils d'une famille sera toujours un protégé des dieux. Pour les Écossais, le septième fils d'un septième fils aura le don de la double vue. Dans la patrie du docteur Faust, on sait que le pacte signé avec le diable a une durée de sept ans. Celui qui casse un miroir sera soumis aux mauvaises influences pendant sept années. Au Maroc, les femmes stériles enroulent leur ceinture sept fois autour du tronc de certains arbres, puis l'attachent à l'une des sept cordes qui y sont fixées. En Syrie, une jeune fille sans prétendant exorcise les mauvaises influences qui l'empêchent de trouver un mari en se baignant dans la mer et en laissant sept vagues passer au-dessus de sa tête. Quand sept jeunes filles assistent à une réunion de famille, l'une d'entre elles se mariera au cours de l'année.
> Chez les Maya-Quiéhé, le grand Dieu du Ciel se fait aussi Dieu-Sept, ou septième, entouré de six soleils: il constitue ainsi le groupe des dieux agraires.
> Chez les Mayas, le septième jour, placé au milieu de la semaine de treize jours, est un jour faste.
> La déesse Sept, appelée sept serpents ou sept épis, placée au milieu de la série 1 à 13, symbolise le coeur de l'homme et du maïs.
> Dans le temple de Coricancha à Cuzco, où était résumé tout le panthéon des Incas, un mur portait près de l'arbre cosmique, un dessin représentant sept yeux nommés 'les yeux de toutes choses'.
> Le dieu souverain Faro, dieu d'Eau et de Verbe, habite le septième ciel avec l'eau féconde qu'il dispense sous forme de pluie.
> En Perse, c'était un nombre sacré avec ses sept grades initiatiques du culte de Mithra: corbeau, griffon, soldat, lion, perse, héliodrome - courrier du soleil -, père. L'échelle cérémonielle avait sept échelons, chaque échelon étant fait d'un métal différent. En gravissant cette échelle cérémonielle, l'initié parcourait les sept cieux, s'élevant ainsi jusqu'à l'Empyrée.
> Sept est le nombre de l'initiation féminine, dans la légende du Graal, qui présente 7 pucelles défendues par 7 chevaliers affrontant le héros Galaad.
> Les sept cieux de Zoroastre.
> Les sept boeufs tirant le char du soleil dans les légendes nordiques.
> Les sept rites Sioux: la garde de l'âme, le rite de purification, l'imploration d'une vision, la danse face au soleil, les rites de puberté, l'apparentement et les jeux de la balle.
> Rome ne cessa de s'agrandir jusqu'à ce qu'elle eut renfermé dans son sein les sept collines.
> Le solstice d'été a lieu quand le soleil passe dans le 7e signe zodiacal, le solstice d'hiver quand il a parcouru sept signes à partir de ce dernier. Il y a sept signes d'un équinoxe à l'autre. Ce qui recouvre la totalité du cycle solaire.
> Il y a sept mois de l'année dont le nom a plus de sept lettres: janvier, février, juillet, septembre, octobre, novembre et décembre.
> Le septénaire règle la vie de l'homme: après 7 mois de gestation le foetus est viable. Sept marque les périodes de la vie: première enfance jusqu'à 7 ans qui est l'âge de raison; à 7 x 2 ans, fin de l'enfance; à 7 x 3 ans, majorité, fin de l'adolescence; à 7 x 4 ans, jeunesse; à 7 x 5 ans, âge adulte; à 7 x 6 ans, maturité suivie par le déclin des forces. Il est aussi la durée même du cycle humain: tous les sept ans, l'homme se régénère entièrement.
> Le sept, régit le rythme de développement de la femme: à 7 mois, apparition des dents de lait qui seront perdues à 7 ans; à 7 x 2 ans, apparition de la menstruation et à 7 x 7 ans c'est la ménopause.
> Parmi tous les nombres premiers, sept est le premier nombre à ne pas s'inscrire dans le cercle euclidien - l'heptagone ne peut être construit dans un cercle de 360 degrés comme le triangle ou le pentagone.
> Le nombre 7 possède certaines particularités curieuses. Par exemple 1 divisé par 7 donne une fraction périodique simple de six chiffres:

0.142857142857142857...

et cette période multipliée successivement par 2, 3, 4, 5, 6, donne des produits où l'on trouve les mêmes chiffres dans le même ordre:

142857 x 2 = 285714
142857 x 3 = 428571
142857 x 4 = 571428
142857 x 5 = 714285
142857 x 6 = 857142

> Les sept os composant le tarse du squelette humain et les sept orifices de la tête de l'homme.
> Il existe sept gaz rares.
>
> Le nombre 7 est employé 507 fois dans la Bible.
> Les nombres 21 et 18000 sont employés 7 fois dans la Bible.
> Le nombre 7 revient 32 fois dans le Coran et il est utilisé dans 13 sourates.
> Parmi les 365 nombres différents retrouvés dans la Bible, 7 seulement ne sont utilisés que dans le NT. Il s'agit des nombres 46, 84, 144, 276, 1260, 144000 et 200000000. [365]
> Dans l'évangile de Saint Jean, le mot semaine revient 7 fois; il y a les 7 mentions du Christ 'Je Suis'1; et par 7 fois il est fait allusion au témoignage de Jean Baptiste. L'évangile de Saint Jean rapporte aussi sept miracles de Jésus. Le huitième, la pêche miraculeuse du chapitre 21, a été rajouté après coup à la rédaction première. Ce même évangile énumère 7 apparitions de Jésus Christ avec ses apôtres et disciples après sa résurrection. Le mot songe est employé 7 fois dans le NT. Le nom de Salomon revient 7 fois dans le Cantique des Cantiques, ainsi que les mots "Filles de Jérusalem", Liban et amour. [13, 53]
> Il y a sept béatitudes qui sont proclamées dans l'Apocalypse: 1,3; 14,13; 16,15; 19,9; 20,6; 22,7; 22,14;


2) Symbolisme du nombre 7 d'après le dictionnaire des symboles :

Le sept est le nombre sacré le plus important après le trois ans les traditions orientales. Dans les littératures sumérienne et akkadienne, on trouve sept démons représentés par sept points qui apparaissent ans la constellation des Pléïades. Chez les Juifs, le septenaire oriental se manifeste dans le chandelier à sept branches, la Menorah qui envoie à la révolution lunaire en 28 jours (4X7) ainsi qu'aux sept planètes ( en astrologie traditionnelle).
Dans le mazdéisme perse, on vénérait sept saints immortels.
Au Moyen Age, on appréciait de même en Europe les séries reposant sur l'usage de ce nombre.
En Chine, sept fois sept jours intervenaient aussi dans le culte des morts puisque sept jours après le décès on donnait des prières à la mémoire du défunt.
Chez les Amérindiens précolombiens, le Dieu- Sept complète les six soleils cosmiques et correspond aux sept étoiles de la Grande Ourse chez les Mayas.
Il y a sept cercles de l'Enfer ou du paradis, chez Dante, dans la Divine Comédie.

Note : A propos du symbolisme des étoiles :
Dans de nombreuses mythologies, on considère les étoiles comme les âmes des rois ou des héros.
Les Sept Etoiles de la Porte de la Moria pourraient aussi symboliser les Sept Pères des Nains