Retour à l'Auberge


< Aloun Banthrongsakd >

Connu ici depuis assez longtemps pour son excellent travail sur la section Khuzdúl,
Diggin nous offre ici un autre de ses talents, la poésie, en cela de surprenant que ce poème est écrit en Khuzdûl ( > plus exactement à partir du Néo-khuzdûl ... décrit par David Salo ) et par la suite complétement expliqué dans l'utilisation des termes choisis et de sa traduction.

Rukhs, lagnûn...
Rukhs bazga uzbadukhazâd-dûm. Balin Fundinôn...
Ma zatalaihu dumhu, ma zatalaihu lukd. Aznân atkât...
Ulgan girfhu gamil-Balin & bîn tarsisi ai-khizdîn...
Balin Nukh Mahal...


Traduction :

l'Orc porteur de la mort
L'orc a tué le seigneur de Cavenain. Balin fils de Fundin...
Plus jamais il ne reverra sa cité, plus jamais il n'aperçevra la lumière. Seulement le silence...
La Mort emporte le vieux Balin et une noirceur se lève sur le royaume des nains...
Balin rejoind Aulë


Rukhs, lagnûn...
Rukhs: orc
lagnûn: radical L-G-N avec la forme "porteur de" 1a23ûn
donc " l'orc porteur de la mort"

Rukhs bazga uzbad khazâd-dûmu. Balin Fundinul...
Rukhs: orc
bazga: radical B-Z-G avec al forme 1a23a
uzbad: le seigneur
khazâd-dûmu: de Cavenain
Balin: Balin
Fundinul: fils de Fundin
donc "L'orc a tué le seigneur de Cavenain. Balin fils de Fundin..."

Ma zatalaihu dumhu, ma zatalaihu lukd. Aznân atkât...
ma:ne, ni, plus
zata: marque du futur
lai: voir
hu: il/son, sa
dum: cité
lukd: lumière
aznân: seulement
atkât: silence
donc "Plus jamais il ne reverra sa cité, plus jamais il n'aperçevra la lumière. Seulement le silence..."

Ulgan girfhu gamil-Balin & bîn tarsisi ai-khizdîn...
ulgan: la mort
girf:
hu: elle/il
gamil-Balin: le vieux Balin
bîn: noirceur
tarsisi: se lève
ai-khizdîn: sur le royaume des nains
donc "la Mort emporte le vieux Balin et une noirceur se lève sur le royaume des nains..."

Balin Nukh Mahal...
Balin: Balin
Nukh: rejoind
Mahal: Aulë
donc "Balin rejoind Aulë"