Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

23 Avril 2018, 11:26:14
Accueil | Aide | Rechercher | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Nouvelles: A cause de robots de spam, les inscriptions sont désactivées, si vous avez besoin de vous inscrire, envoyez un mail à ccf@tolkiendil.com avec le pseudonyme souhaité. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Chroniques de Chant-de-Fer  |  Les Nains dans les autres mondes  |  Mythologie Naine  |  Fil de discussion: Noms Nordiques, 2ème approche « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Noms Nordiques, 2ème approche  (Lu 8434 fois)
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #45 le: 08 Avril 2005, 16:06:30 »

A Concise Dictionary of Old Icelandic,
by Geir T. Zoëga disponible ici

annarr (önnur, annat), a., indef. pron., ord. numb.; (1) one of the two, the one (of two); Egill þessi hefir aðra hönd (only one hand) ok er kaliaðr einhendr; á aðra hönd, on the one side; a.  a. one  the other (hét a. Sörli, en a. Þorkell); (2) second; f. annat sinn for the second time; høggr hann þegar annat (viz. högg), a second blow; (3) the next following; á öðru hausti, the next autumn; annat sumar eptir; fig., next in value or rank; annat mest hof í Noregi, the next greatest temple; fjölmennast þing annat eptir brennu Njáls, the fullest assembly next to that after the burning of N.; (4) some other (hón lék á gólfinu við aðrar meyjar); Þorarinn ok tíu menn aðrir, and ten men besides; hann var örvari af fé en nokkurr a., than anybody else; (5) other, different; öl er a. maðr, ale (a drunken man) is another man, is not the same man; þau höfdu annan átrúnað, a different religion; (6) in various combinations; a. slikr, such another, another of the same sort; gekk a. til at öðrum (one after another) at biðja hann; hverja nótt aðra sem aðra, every night in turn; annat var orð Finns harðara en annat, each word of Finn was harder than another; aðrir  aðrir, some  others; einir ok aðrir, various; ymsir ok aðrir, now one, now another (nefna upp ymsa ok aðra); hvárr (or hverr) annan, each other, one another (hétu hvárir öðrum atförum); við þau tíðindi urðu allir giaðir ok sagði hverr öðrum, one told the news to another, -man to man.

dís (pl. dísir), f. (1) sister (heitir ok systir d.); (2) a female guardian angel, goddess; (3) maid.

dvelja (dvel, dvalda, dvaldr or dvalinn), v. (1) to delay; d. för es, to delay one's journey; d. ferð sína, to put off one's (own) journey; d. dóm, to defer judgement; d. ráð fyrir konu, to put off a woman's marriage; gátu þeir hann eptir dvalit, they managed to keep him back; d. en frá eu, to keep one from doing a thing; absol., dvaldi þat fyrir ferð þeirra, it delayed their journey; (2) = dveljast, to tarry (ok vildu eigi d. ok eigi biða Olafs konungs); dvel eigi, tarry not!, make haste!; (3) with acc. of time, to wait, stay (konungr dvaldi mestan hluta sumars á Hálogalandi); d. stund es, to hold one up; d. af stundir, to kill the time; (4) refl., dveljast, to stay, make a stay (dvaldist þar um hríð); sá dagr mun d., that day will be long in coming; d. munu stundirnar áðr en sagt er allt þat, er ek veit, it will lake many hours, it will be a long time before all is told; ef þat delst, at ek koma eigi hingat, I should be hindered from coming; impers., dvaldist þeim þar lengi, they made a long stay there; dvaldist þeim þar at því, in (doing) that they lost much time.

dvergr (-s, -ar), m. (1) dwarf (lágr ok digr sem d.); (2) one of the short pillars which support the beams and rafters in a house; (3) some kind of ornament (? a brooch) in a lady's dress (sat þar kona … dúkr var á hálsi, dvergar á öxlum).

flói, m. (1) marshy moor; (2) bay, large firth.

frár (frári, frástr), a. swift, lightfooted (frár á foeti).

frer or frør, n. frost, frosty soil; f. var hart úti, it was hard frost; esp. pl., bíða frøra, to wait for frost; -mánaðr, m. frost-month (December).

frerinn, pp. frozen (f. skór).

gróa (groer, greri, gróinn), v. (1) to grow (of vegetation); jörð groer, earth grows; þá var grund gróin groenum lauki, the ground was covered with green herbs; (2) to grow together, become joined to (höfuð konungs var gróit við bolinn); (3) of wounds, to be healed (sár hans greru seint); Ingólfr lá í sárum vetr þenna, ok greri yfir at kalla, his wounds were healed in a way; of the person, gróinn sára sinna, healed of one's wounds; g. um heilt, to be quite healed; fig. to be reconciled (groer um heilt með þeim).

Vous pouvez editer ce message pour en ajouter d'autre si vous le souhaitez ....
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #46 le: 26 Avril 2005, 18:27:54 »

A propos du nom du nain Fili.

Si Gould et Motz traduisent Fili par "File/Filer" (que Lecouteux rendra en français par "Limeur - de métal - "), il est intéressant de noter que l'autre sens du mot file en anglais renvoie au classement, à la documentation, à l'archivage, etc. Bref, le sens de ce terme semble lié à la connaissance, au savoir.

Si les relations économiques et culturelles entre l'Islande et l'Irlande entre le IXè et le XIè siècles ne sont plus à démontrer, il est intéressant de noter que les skaldes et les thulir norrois ont abondamment puisé dans les traditions classiques de l'Irlande dont les fili étaient les dépositaires.

Les fili faisaient partie de la classe sacerdotale irlandaise et prédominaient au moment de la christianisation de leur pays. Ils étaient à la fois des prêtres, des historiens, des médecins, des magiciens et des poètes, et ils avaient hérité du savoir et du pouvoir des anciens druides, dépréciés au moment de la christianisation en Irlande. Les poèmes des skaldes doivent ainsi beaucoup aux fili, véritables gardiens des traditions et du savoir de l'aire culturelle celtique qui, avec les éléments scandinaves et anglo-saxons a donné son cachet aux légendes nordiques.

Sans remettre un seul instant les recherches de messieurs Gould, Motz et Lecouteux en question, il semblerait toutefois que d'autres pistes de recherche sont peut-être à explorer concernant les origines du nom de Fili :wink:...

Cordialement,
Tilkalin.

PS : à moins que tout ceci ne soit qu'une "simple" coïncidence :roll:...
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #47 le: 05 Mai 2005, 01:12:11 »

Analysant l'origine d'Andvari, nain de la légende de Sigurd, Jean Markale donne comme traduction pour le nom d'Oïn, père d'Andvari, "Flots Ondoyants", tandis qu'Andvari est traduit par "Tourbillon". L'un et l'autre sont ainsi rattachés à l'élément aquatique, symbole de la fécondité première (cf. Siegfried ou l'or du Rhin. La légende des Nibelungen, Paris, Editions Retz, 1984, 187 p., p. 158).

Tilkalin.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #48 le: 08 Mai 2005, 00:55:41 »

Pour en revenir à l'origine nordique du nom du Petit-Nain Mîm, il est à noter que le géant des eaux de la mythologie germanique, Mimiô, correspond sans doute au géant Mimir, gardien de la source sacrée sous les racines d'Yggdrasil, dans la mythologie scandinave (in T. Bordas, La mythologie des Celtes et des Vikings, Paris, Editions Molière, 2004, 125 p., p. 107).

Tilkalin.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #49 le: 08 Mai 2005, 01:33:11 »

Remarquer que leur sigification nordique à un sens avec leur mort ou leur caratère :!:

Ex: Tilkalin dit qu'Oïn à rapport avec les eaux et Oïn ce fait justement tuer par une créature aquatique, Nar le compagnon de voyage de Thrôr subit de voir Thrôr décapité etc... :!:
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Diggin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 758

wazgorkh@hotmail.com
Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #50 le: 08 Mai 2005, 10:24:44 »

C'est drôle, Mayim (ou mîm) en hébreu, signifie "eau"  :!:
Journalisée

loun B. <Diggin>
Si t'es un nain, tu peux faire ton bonzaï généalogique (Pierre Legaré)
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #51 le: 08 Mai 2005, 10:35:29 »

Il existe peut-être une racine linguistique en rapport avec l'eau, à partir de laquelle sont tirés Mayim en hébreu, Mimiô en vieil allemand, Mimir en norrois, etc., non  :roll: ?

T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Cyrus
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 807


Voir le profil Courriel
« Répondre #52 le: 10 Mai 2005, 16:17:21 »

En l'occurence, il s'agirait (éventuellement) plutôt d'un emprunt à l'hébreu que d'une racine commune, cher Tilkalin :

- vieil-allemand : langue indo-européenne du sous-groupe Germanique Occidental (anglais, écossais, allemand, cimbre...)
- norrois : langue indo-européenne du sous-groupe Germanique Septentrional (norvégien, danois, islandais...)
- hébreu : langue afro-asiatique (ou chamito-sémitique) du groupe Sémitique Central (arabe, phénicien, moabite...).
Journalisée

i]C'est parce que la vitesse de la lumière est plus rapide que celle du son, que bien des gens paraissent brillants avant de passer pour des c....[/i]
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #53 le: 10 Mai 2005, 16:18:30 »

Merci pour cet éclaircissement salutaire cher Cyrus  :wink:.

Cordialement,
T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #54 le: 01 Juin 2005, 13:48:06 »

Pour revenir à l'Essence de ce sujet, quelqu'un peut-il reprendre tous les noms de nains ici et leur attribuer leurs accents respectifs (et bien mettre la forme avec et sans accent au cas ou il y ai différence entre version Hobbit et le reste du corpus ...)

Merci !
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #55 le: 08 Juin 2005, 12:54:31 »

Pour en revenir à Narvi, il est un fait qui m'avait echappé (Zut et re-zut)
dans HoME VI p449 et 463, il est donné pour NARFI avec un F comme dans l'Edda tout simplement ....
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
-GandalfTheGrey
phpBB Tailleur de Pierres
*****
Messages: 6


Voir le profil
« Répondre #56 le: 26 Juin 2005, 12:11:25 »

Citation de: "Brôr"
Remarquer que leur sigification nordique à un sens avec leur mort ou leur caratère :!:

Ex: Tilkalin dit qu'Oïn à rapport avec les eaux et Oïn ce fait justement tuer par une créature aquatique, Nar le compagnon de voyage de Thrôr subit de voir Thrôr décapité etc... :!:


On peut même aller plus loi : un Nain de la mythologie scandinave s'appelait Ganndalf (deux "n"), le sorcier !!!

http://grenier2clio.free.fr/nordique/nains.htm
Journalisée

URL=http://www.imageshack.us][/URL]
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #57 le: 26 Juin 2005, 13:14:35 »

Va falloir que tu apprennes nos règles -GandalfTheGrey
avant de parler lis le sujet ou utilises le moteur de recherche du forum ... merci ...
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
-GandalfTheGrey
phpBB Tailleur de Pierres
*****
Messages: 6


Voir le profil
« Répondre #58 le: 26 Juin 2005, 15:24:14 »

Ok, toutes mes excuses vis à vis du sujet, ce n'était pas vraiment le meilleur endroit...

Par contre j'ai recherché (avant de poster) "Ganndalf" sur le moteur de recherche, et ce mot ne se trouve nulle part. Il est possible qu'il soit mentionné avec une autre orthographe sur le forum, dans ce cas j'aimerai beaucoup savoir où...
Journalisée

URL=http://www.imageshack.us][/URL]
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #59 le: 27 Juin 2005, 20:38:45 »

Ouvre un sujet dans cette section je serais ravi de t'éclairer Clin d'oeil
(et il n'y a pas de soucis ici qui ne puisse se regler amicalement)
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 Imprimer 
Chroniques de Chant-de-Fer  |  Les Nains dans les autres mondes  |  Mythologie Naine  |  Fil de discussion: Noms Nordiques, 2ème approche « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.9 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !