Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

25 Avril 2018, 19:54:23
Accueil | Aide | Rechercher | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Nouvelles: A cause de robots de spam, les inscriptions sont désactivées, si vous avez besoin de vous inscrire, envoyez un mail à ccf@tolkiendil.com avec le pseudonyme souhaité. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Chroniques de Chant-de-Fer  |  Les Nains dans les autres mondes  |  Mythologie Naine  |  Fil de discussion: Les nains et leur création dans les mythes nordiques « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Les nains et leur création dans les mythes nordiques  (Lu 598 fois)
Anfauglir
phpBB Guerrier des Profondeurs
*****
Messages: 21


Voir le profil
« le: 14 Mars 2003, 10:49:24 »

Allez, je lance un sujet ici, bien que je ne soit pas spécialiste.

Le grand poème eddique "La Prophétie de la Voyante" et d'autres poèmes nous donnent une vision fragmentaire des mythes de la création nordiques. Dans ceux-ci, le fameux "recyclage" du corps du géant Ymir est un point récurrent. Ymir est le premier Géant, vraisemblablement le premier être vivant. Après sa mort, son corps sert de matériaux de construction pour le monde. Ainsi, sa calotte crânienne devient la voûte céleste. Les Nains apparaissent alors dans le mythe : quatres Nains sont placés au quatres points cardinaux pour soutenir cette calotte céleste.

Ces quatres nains me font penser aux Pères des Nains de Tolkien, de même que les caractéristiques des nains nordiques (Bon forgerons, bons artisants et grands mineurs) rappellent très fort les particularités des nains d'Arda.

J'ai deux questions : l'une qui pourrait être déplacée dans le thread sur les nains de la terre du milieu (à la discrétion des admins :-) ) et l'autre qui concerne la mythologie naine.

1) Que les nains soient inspirés des mythes germaniques, Tolkien ne s'en défendait pas, même s'il ajoutait qu'ils n'étaient pas exactement cela. Pourrait-on mettre en relation ces deux visions? En quoi les nains de Tolkien sont-ils similaires à ceux du mythe et, plus intéressant, en quoi sont-ils différents?

2) Est-ce que quelqu'un dispose de texte ou  de références concernant les nains dans la mythologie européenne (je parle ici de bouquins un peu sérieux ou mieux des textes originaux, Edda ou autres)? On trouve des trucs sur le web mais beaucoup sont remplis d'inventions et d'extrapolations en tout genre. Trouver un site que cite ( Souriant ) ses sources est déjà un exploit.
Journalisée

nfgrrr
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 14 Mars 2003, 16:23:21 »

Laisse ce sujet ici il est très bien placé !  :wink:
en tout cas merci de l'avoir lancé tu viens d'ouvrir une section à toi seul !
Je connaissais en effet Ymir
Et pour Tolkien il est dit aussi dans les contes perdus que ces nains (nauglath ou autre nom au départ) voir les Contes Perdus (très bonne source) étaient dans l'esprit de Tolkien au départ voués à Melkor et à ses disciples et qu'ils étaient plus des géant (comme c'est étrange non ?) que des petites gens trapus ...
voilà qui donne matière à reflexion non ?
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #2 le: 23 Avril 2003, 15:28:18 »

sur un autre truc :

Citation
JRRTolkien
$58. ….on  a page  that bears  the date  9 February  1942 (at  which time  he was  working on  the opening chapters of what became The Two Towers) he wrote:
  Language of Shire = modern English                                      
  Language of Dale = Norse (used by Dwarves of that region)                
  Language of Rohan = Old English                                          
  'Modern English'  is lingua  franca spoken  by all  people (except  a few
 secluded folk like Lorien) - but little and ill by orcs.                  
 In  this, 'Language  of Dale  = Norse  (used by  Dwarves of  that region)'  shows plainly  that a  major obstacle,  perhaps the  chief obstacle,  to a  coherent  'authentication'  had  by  this  time  been  resolved.  When  my father  wrote  The  Hobbit  he  had  of  course  no  notion that  the Old  Norse  names  of  the  Dwarves  required  any  explanation,   within  the  terms of the story: those were their names,  and that  was all  there was  to it. As he said in a letter of December 1937, cited in the  Foreword to  The Return of the  Shadow (p.  7): 'I  don't much  approve of  The Hobbit  myself,  preferring  my  own mythology  (which is  just touched  on) with  its consistent nomenclature ... and organized history, to this  rabble of  Eddaic-named  dwarves  out  of  Voluspa  ...'  But  now  this inescapable  Norse  element  had  to  be  accounted  for;  and  from  that  'rabble of  Eddaic-named  dwarves  out  of  Voluspa   the  conception   emerged  that  the  Dwarves  had  'outer  names' derived  from the  tongues of  Men with  whom  they  had  dealings, concealing  their true  names which  they kept  altogether  secret.  And  this  was  very  evidently  an  important  component  in  the  theory  of  the  transposition  of  languages:  for  the  Dwarves  had  Norse  names  because  they  lived   among  Men   who  were  represented in The Lord of the  Rings as  speaking Norse.  It may  not be  too far-fetched,  I think,  to suppose  that (together  with the  idea of  the  Common  Speech)  those  Dwarf-names  in  The  Hobbit   provided  the  starting-point  for  the  whole  structure  of  the Mannish  languages in  Middle-earth, as expounded in the present text.
My father  asserted ($53)  that he  had represented  the tongue  of the  Rohirrim as Old English because their real language  stood in  a relation  to  the  Common  Speech  somewhat  analogous  to  that  of   Old  English  and Modern English. This  is perhaps  difficult to  accept: one  may feel  that  the  impulse  that  produced  the  Riders of  Rohan and  the Golden  Hall  was  more  profound,  and  that  my  father's  statement  should be  viewed as an aspect of the  fiction of  authenticity -,  for the  idea of  'translation' had a further fictional dimension in its presentation  as a  conception  established  from  the  outset  -  which in  the case  of the  Dwarf-names (and the Hobbit-names) it was most assuredly not.


une bonne relation encore sur les nordiques et les nains, n'est-ce-pas ?? (Tiré du HoME 12, The Languages at the end of the Third Age. )
pardon pour ceux qui ne parlent que le frenchie !  :wink:
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Pages: [1] Imprimer 
Chroniques de Chant-de-Fer  |  Les Nains dans les autres mondes  |  Mythologie Naine  |  Fil de discussion: Les nains et leur création dans les mythes nordiques « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.9 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !