Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

18 Octobre 2018, 06:39:35
Accueil | Aide | Rechercher | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Nouvelles: A cause de robots de spam, les inscriptions sont désactivées, si vous avez besoin de vous inscrire, envoyez un mail à ccf@tolkiendil.com avec le pseudonyme souhaité. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Chroniques de Chant-de-Fer  |  J.R.R. Tolkien  |  Chronologie et Histoire  |  Fil de discussion: Le déroulement de la guerre des Nains dans les monts brumeux « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: 1 2 [3] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Le déroulement de la guerre des Nains dans les monts brumeux  (Lu 4290 fois)
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #30 le: 19 Juin 2005, 10:26:18 »

Une petite référence peut-être ? parce que là, je ne vois pas Stéphane...

En effet, lorsque Azog dit à Nár : "Approche donc, barbu ! On t'a vu ! Mais tu n'as rien à craindre aujourd'hui. Nous avons besoin de toi comme messager" (Appendice A, III, p. 1148), Nár tente de s'infiltrer discrètement dans la Moria après que Thrór ait disparu à l'intérieur de la cité plusieurs jours auparavant.

Quant à leur arrivée devant les portes de la Moria, il est simplement dit qu'"ils franchirent la Porte de Rubicorne et se frayèrent un chemin jusqu'à Azanulbizar".

Il n'est donc, a priori, nulle part question d'Azog laissant sciemment Thrór et Nár franchir la Porte de Rubicorne (le verbe "frayer" laisse même plutôt sous-entendre qu'ils sont restés le plus discrets possible)...

T.

PS : par contre, le départ de Nár de la Moria a bien été facilité par Azog...
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #31 le: 21 Juin 2005, 09:38:56 »

Pour revenir sur le déroulement de cette guerre, il est écrit p. 1149 (Appendice A, III. "Les Gens de Durin"), que les Nains étaient "munis d'armes imparables". Sachant que les Orques et les Nains s'affrontèrent "le plus souvent dans les entrailles de la terre", je m'interroge sur ces armes naines... seraient-ce des armes de siège ? en sait-on un peu plus à leur sujet ?

Cordialement,
T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #32 le: 21 Juin 2005, 12:24:26 »

Citation de: "Meneldur"
pourquoi Tolkien précise-t-il que les troupes des Monts du Fer portaient des cottes de mailles, comme si c'était quelque chose d'exceptionnel ?
Peut-être que c'est tout simplement pour souligner la richesse en minerais des Monts du Fer (qui portent bien leurs noms...). N'oublions pas la description faite de l'armée des Monts du Fer lors de la bataille des Cinq Armées : les 500 Nains de Dáin paraissent très bien équipés...

Cordialement,
T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Meneldur
phpBB Réincarnation d'un Père
*****
Messages: 414


Voir le profil Courriel
« Répondre #33 le: 21 Juin 2005, 16:31:59 »

Citation de: "Tilkalin"
Sachant que les Orques et les Nains s'affrontèrent "le plus souvent dans les entrailles de la terre", je m'interroge sur ces armes naines... seraient-ce des armes de siège ?


Des armes de siège sous terre ? Ca doit être plutôt difficile à transporter, non ?  :?
Journalisée

« Le temps de ma réflexion, c'est à moi d'en décider. »
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #34 le: 21 Juin 2005, 16:41:12 »

Pourquoi ne pas penser à des engins spécialement conçus pour (après tout, les Nains sont des maîtres artisans, spécialistes des mines et des galeries souterraines)?... sans oublier que chaque place occupée (et donc, fortifiée) par les Orques dans les Monts Brumeux a du faire l'objet d'un plus ou moins long siège...
Toutefois, au-delà de cette suggestion, que sont donc alors ces armes imparables ?

T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #35 le: 22 Juillet 2005, 12:11:09 »

Citation de: "Tilkalin"
Thrór et Nár connaissaient des passages plus ou moins "secrets" entre les cols de la Moria
Dans le Narn I Hîn Húrin, on peut lire que la piste qui conduit à la demeure de Mîm dans Amon Rûdh était jalonnée par des signes secrets ou par une très ancienne coutume.

Pourquoi ne pas imaginer ce même genre de pistes secrètes autour de la Moria  :wink: ?

Cordialement,
T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Thorïn II Ecu-de-Chêne
phpBB Maitre Chroniqueur
*****
Messages: 206


Voir le profil WWW
« Répondre #36 le: 22 Juillet 2005, 19:02:37 »

Quelques idées qui valent ce qu'elles valent :

Il est clair que les Nains ont mené une guerre d'extermination.
Attaquer les périphériques pour finir par le coeur est d'ailleurs la tactique anglaise, opposée à la tactique américaine (héritée de Napoléon) qui veut qu'en écrasant le coeur on obtient la victoire. par contre là, il semble que le but soit détourné : si les anglais appliquent cette technique (héritée de la bataille navale et transposée au sol), c'est parce qu'ils augmentent la possibilité de reddition d'un grand nombre, et donc un gros butin.
Là, le but est chirurgical, sans pitié, et la froide exécution qu'y ont appliqué les Nains montre leur motivation implacable et leur orgueil quelque part : Ils savent qu'ils réussiront parce qu'ils sont supérieurs aux Orques, point.

Ensuite, pour les cottes de mailles, il est à souligner que les Monts de Fer font des cottes de mailles d'une qualité exceptionnelle, proche d'armures tissées.
Il est évident que les Nains de Nain (jeu de mot de Tolkien ?) ne pouvaient être restés en retrait durant si longtemps : En effet, ils sont de la lignée de Durin, et très proche du sang royal répandu et souillé par Azog. Mais, dans une vallée, il faut faire des techniques de retrait/avance pour "créer" une masse de mouvement dans des endroits si confinés face à une meute ayant l'avantage du nombre. qu'ils se soient repliés sur une futaie est d'ailleurs un peu une "preuve" : Un bois est un abris, notamment contre les projectiles orques dont nombre (Isildur, Balin) ont fait ou feront les frais.

Pour les armes "imparables", j'en vois trois : l'eau, le feu, les gaz.
L'eau est assez simple à employer mais il faut des explosifs (pour percer lesz nappes phréatiques par exemple et noyer les Orques, à moins de détourner une rivière -mais ce qui est long et fastidieux à mains nues. Tolkien a vu les ravages de l'eau dans la Somme, campagne particulièrement pluvieuse.
Le feu : La naphte est utilisée depuis le Moyen Age (siège d'Antioche) mais c'est en 15 que le feu est vraiment devenu une arme "tactique", et tolkien a dû connaître la peur liée aux lances-flammes.
Les gaz : Expérimentés depuis la nuit des temps (j'inclue les fumées), ils sont redoutables pourvus qu'on sache en produire en grande quantité. Assez surprenant de voir les Orques gazés même si Tolkien a aussi connu les gaz et en a certainement développé un souvenir sombre.
Enfin, il y a l'effondrement de galeries, et là il faut surtout des explosifs;

Question : Les Nains avaient-ils accès à une huile ou un bitume ? A un gaz ? A des explosifs ?
Toutes ces méthodes non conventionnelles (surtout pour l'"art" militaire médiéval) sont imparables mais exigeraient des Nains des techniques de guerre peu crédibles. Et des capacités logistiques énormes.
Journalisée

ue vos barbes poussent toujours plus longues !

Thorïn II Ecu-de-Chêne, Roi Sous la Montagne
Rezin
phpBB Maitre des Runes
*****
Messages: 160


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #37 le: 28 Septembre 2005, 23:41:00 »

Je me permets d'interrompre ta reflexion Thorïn II si tu le veux bien. :?
J'ai suivi toutes vos visions tactiques et même incendiaires de cette guerre par étapes. Pour en revenir au Mont Gundabadqui serait d'après ce que j'ai lu  la première cible des Nains(en tant que Cité "capitale" de tous les Nains jadis(Premier Age), je voudrais poser une question: Le Mont Gundabad fut certes pris par les Orques au début du Troisième Âge. Mais au Premier et Deuxième Age, certains Longues Barbes y ont-ils demeurés ou sont ils tous partis vers les mines de Khazad-dûm?
Autre chose, toujours à propos des Longues-Barbes(navré pour mon esprit inculte et primitif), dans les CP2 (voir Conte du Nauglamir), on constate que les Indrafangs(Barbes-Longues) de Bodruith demeurent à Belegost, est ce qu'il y a eu une version qui nie qu'ils aient rejoint les Torses Larges et les Barbes de Feu en Ered Luin?
Peut être ne suis je pas dans le bon topic pour demander, dans ce cas je vais me faire couper la barbe très vite pour retourner sur le droit chemin.
Journalisée
Pages: 1 2 [3] Imprimer 
Chroniques de Chant-de-Fer  |  J.R.R. Tolkien  |  Chronologie et Histoire  |  Fil de discussion: Le déroulement de la guerre des Nains dans les monts brumeux « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.9 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !