Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

17 Janvier 2018, 15:32:54
Accueil | Aide | Rechercher | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Nouvelles: A cause de robots de spam, les inscriptions sont désactivées, si vous avez besoin de vous inscrire, envoyez un mail à ccf@tolkiendil.com avec le pseudonyme souhaité. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Chroniques de Chant-de-Fer  |  L'Auberge du Nain Poète  |  Le Hall des Artistes  |  Fil de discussion: Le Retour de l'Ombre « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Imprimer
Auteur Fil de discussion: Le Retour de l'Ombre  (Lu 993 fois)
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« le: 03 Décembre 2005, 05:09:05 »

Cela fait un bon bout de temps que je n'était pas actif et ben me revoilà... il va falloir que j'étudie mon Tolkien car j'en n'ai perdu. Bon voisi une de mes histoires qu'il y a longtemps que j'ai écris elle ressemblent un peut à Bilbo le Hobbit mais elle n'ai pas pareille sauf que le hobbit Bingo Sacquet est cambriolleur et ils ya plusieurs Nains. Cela se passe vers la fin du Quatrième Âge... j'ai même établit une lignée des descandants de Thorïn III Heaume-de-Pierre.



Le Retour de l’Ombre

Chapitre I : La réunion


À l’aube, les deux Nains allèrent dans la charmante auberge du, Poney Fringant, dirigé par le joyeux, William Poiredebeurré. Les deux Nains ce nommaient : Lofar et Fràr. Lofar avait un capuchon jaune, un habit brun et une barbe bleu qui était rentrée dans le pan de sa ceinture d’argent. Fràr lui était plutôt âgé. Sa barbe, très longue et fourchue, était aussi blanche que la neige elle même. Il portait un vieux ceinturon d’or, son habit était bleu pourpre, son capuchon était écarlate avec des lignes or et à son cou pendait une chaînette d’argent massif. Ils parlaient de chose bizarre ( qui n’arrivait jamais à un Hobbit convenable ) dans l’Est tout en buvant de l’hydromel. Je regardait encore les deux Nains tandis qu’un troisième arriva en chantant une vielle chanson oubliée :

Sous la Montagne, rien ne peut nous arriver!
Sinon t’a juste à sonner du cor!
Ding! Dong! Oh! Dong Ding a Dong!
Si ça marche pas, prend ta pipe en premier puis ta femme en dernier!
Oh! Ding a Dong!

Le troisième Nain jouait de la guimbarde et il tapait du pied en disant Ding a Dong. Souvent sa barbe brune ( et touffue ) se balançait de gauche à droite. Bien vite, il rejoignit les autres Nains en marmonnant une autre chanson dans un dialecte moins gai. Cela faisait précisément quarante minutes à partir de l’aube que Bingo Sacquet ( notre cher Hobbit ) attendait l’arrivé du Magicien, Radagast le Brun ( et se n’était vraiment pas convenable de sa part ) avec son fidèle ami, Adalgar Bolger. Radagast avait glisser sous la porte à côté du pendule un petit mot :


«Petit-Bourg, Bree. Jour de la fin-année, 2965 de l’Arnor.

Cher Bingo,
Je me suis permit de glisser ce petit mot sur votre humble parquet. Je connaissais bien votre grand-père, Dorgon Sacquet, mais se n’est point pour cela que j’écris cette lettre! C’est pour vous faire par d’une aventure. Bien, oui! Comme votre grand-père! En fait , je vous observe depuis près de deux ans! Vous fouinez souvent avec vos stupides amis : Adalgar Bolger, Rufus Fouine et Blanco Sanglebuc! Alors je me suis dit : Il y a beaucoup de sang de son grand-père. J’aimerais vous rencontrez à l’auberge du Poney Fringant à l’aube. Je ne serais pas seul.

A vous, Radagast.

P.S – Adalgar connaît l’un de mes compagnons et j’espère qu’il le reconnaîtra. Sinon, ma marmite est bien chaude pour lui! À plus tard !»


Revenant de ces pensées, Bingo, s’interrogea sur ce que voulait dire Radagast, par compagnons et il resta surtout troublé par le mot aventure!
- Monsieur Sacquet, est-ce qu’on pourrait aller trinquer avec les Nains, ils sont quatre maintenant! En plus, je connais l’un deux. Lofar qu’il s’appelle, celui avec la barbe bleu!

Et Adalgar avait raison. Ils étaient rendus Quatre! Le quatrième Nain était jeune pour un Nain car il avait une barbe blonde. Il était vêtu de vert et sa ceinture était en or. Il semblait joyeux et souriant.

- Alors tu viens, Adalgar! cria le Nain à la barbe bleu.

- Oui! J’arrive Lofar! répondit  Adalgar tout en empoignant  Bingo.

Mais ce compagnon que Radagast parlait et que connaissais Adalgar, c’est Lofar! pensa Bingo. Malheur à moi! Les quatre Nains souriaient et ils étaient très sympathiques.

- Lofar, Fràr, Nàr et Anàr pour vous servir, dirent les quatre Nains à l’unisson.

- Radagast vous fait dire ses humbles excuses car il n’a pas pu être présent. Il est avec notre chef et les autres au Montagnes Bleues. dit Fràr l’aîné.

Me voilà embarquer dans une de ces aventures, comme avant moi, Bilbon Sacquet, Frodon Sacquet ou ce vieux Toqué de Sadoc Brandebouc, ce dit Bingo.

- Mais pourquoi avez-vous besoin de moi pour votre expédition? dit sèchement  Bingo.

- Bien vous savez! Radagast vous là dit. Non! Comme cambrioleur! ria Fràr.

- Je ne vous comprend pas maître Nain, répondit perplexe Bingo.

Fràr s’arrêta quelque minutes pour réfléchir à ses mots puis il commença un long récit : Cambrioleur est un métier très dangereux mais si vous ne venez, pas notre expédition tombera à l’eau voyez-vous! Nous voulons revoir notre grande cité d’antan… les Montagnes Grises. Nous nous avons battus contre les Orques pour la reprendre mais sans succès… seulement la mort de notre glorieux Roi Thrôr! Hélas! Les Orques l’on encore et nous voulons la récupérer. C’est pour cela que notre chef, Naïn fils de Thrôr, veut vous voir… Vous comprenez maintenant?

Bien que Bingo ne comprenait rien il vu la grandeur de cette entreprise.
- Oui, je comprend mais pourquoi moi pourquoi pas un de ses héros de l’Ouest? Je ne suis qu’un simple Hobbit. Il y a toujours des Rôdeurs semble-t-il dans le Nord! Comment voulez-vous que je vous aide? dit Bingo.
Le Nain ce gratta la barbe puis répondit :  Il n’y a plus d’héros dans le Nord ou presque et Radagast nous à dit que vous serez notre homme. Les Rôdeurs font la guerre au Orques d’Angmar, en plus. Bingo… on pourraient même emmener votre ami Adalgar.
- Oui! Dite oui! Monsieur, je vous protègerais! s’écria Adalgar.

- Je ne sais pas! Avant j’aimerais aller au Petit-Bourg pour parler de cette affaire. Mes chers Nains venez avec moi. Adalgar va chercher nos amis, dit Bingo

- Oui! Monsieur Sacquet! répondit Adalgar.

Les quatre Nains suivaient Bingo à la queue leu leu tout en chantant une chanson qui parlait de leurs passer de jadis :

Lors de la Bataille des Montagnes Grises
Notre Roi, Thrôr, partit à la guerre
Avec nous même si la mort nous attendaient
Loin  de notre patrie le, Mont Solitaire,
Nous combattîmes contre les malfaisants orques.

La victoire était proche
Mai, Snaga le chef  orque terrassa notre grand roi Thrôr
D’un fort coup de massue
Là, mourra notre roi
Jamais plus nous reverrons le vieux Thrôr dans la Montagne
Car il périt à la Bataille des Montagnes Grises sous les coups de Snaga.

Son fils, Naïn, repartie avec les survivants
En direction du Mont Solitaire
Notre patrie!

Il faisait beau jour. Les Hobbits et les Hommes de Bree continuèrent  leur occupation même en voyant les quatre Nains chanter ( beaucoup même dirent : Encore des Nains! Ils sont de plus en plus fous, comme ce vieux Toqué de Sadoc Brandebouc! ) Le Hobbit n’était pas de cette avis. Même qu’il aimait bien la chanson des Nains. Ils traversèrent les ruelles jusqu’au moment ou trois garnements Hobbits firent leur apparition devant le groupe.

- Pas toi! Tom Tunnelier! cria Adalgar.

- Oui! C’est moi! Stupide Bolger! répondit Tom en regardant ses amis avec un sourire mauvais.

- Part Tom! Nous avons des choses importantes à faire et j’ai des amis… quatre pour être exact! s’emporta Bingo furieux.

Tom et ses amis remarquèrent la présence des quatre Nains. Résultat : ils filèrent sans demander leur reste et sous les rires d’Adalgar et de Bingo.

- Vous avez des problèmes, Monsieur Sacquet?  s’interrogea Lofar.

- Non mais merci, s’était juste cet arrogant de Tunnelier, lui sourit Bingo.


Sur quoi, ils partirent en direction du Petit-Bourg la maison de Bingo et Adalgar prit un autre chemin pour aller chercher leur amis intimes. La maison était faite de pierre, la porte était ronde et de couleur verte avec une poignée en bois, le toit avait été fabriqué avec du pin et une légère fumer sortait de la cheminée…

- Est-ce normal qu’il y a de la fumer qui sort de votre cheminée? demanda Nàr à l’intention du Hobbit.

   - Non! Vite venez m’aidez! cria Bingo alarmé.

Le Hobbit et les Nains ce précipitèrent au Petit-Bourg et la porte faillit arrachée quand Anàr l’ouvrit. En courant le petit groupe s’aperçus  que dans la cuisine il y avait un Hobbit qui était entrain de faire cuir du rôtie de porc.

- Que fais-tu là, Holfast! Tu n’ai plus au jardin! Ou tu as déjà fini et décidé de me faire mon plat préféré! ria Bingo à son ami Holfast.


Le jardinier Hobbit resta surpris un moment puis il regarda bêtement les Nains puis en suite Bingo qui lui souriait.

- Mais Monsieur Sacquet c’est votre anniversaire! Comment avez-vous pu l’oublier! De plus les invités vont arriver dans quelque instant! Blanco est en haut car il est entrain de mettre la table. Je pensais qu’Adalgar devait vous retenir jusqu’au soir mais bon. Je vois que vous vous avez fait de nouveaux amis en plus. Il va falloir que je prépare quatre autres portions! Quel son vos noms, mes chers Nains, demanda  Holfast.

Avant que Bingo puisse dire un mot les quatre Nains répondirent l’un à la suite de l’autre : Lofar, Fràr, Nàr et Anàr tout en serrant la main d’Holfast. Puis alerté par le bruit, Blanco, arriva.

- Que ce passe-t-il ici! cria Blanco Sanglebuc.


Bingo dit : Je vais tout vous expliquer. Il conta son histoire au deux jeunes Hobbits fasciné, depuis la lettre de Radagast jusqu'à la rencontre des Nains. ( Bingo avait complètement oublié son anniversaire )

- Bon… Monsieur le Semi-Homme est-ce qu’on pourraient manger maintenant pour partir plus vite! insista Lofar qui était particulièrement presser .

- J’ai entendue dire que les plats Hobbits étaient excellent, dit Fràr avec plus de politesse.
- Mangeons et quand Adalgar et les autres arriverons nous reparlerons de ça… d’accord, dit Bingo.

Les Nains n’insistèrent pas et s’installèrent à table. Dès le début du festin Anàr engloutit son rôtie de porc car il avait vraiment faim. Fràr et Nàr demandèrent du Vieux Clos et Lofar demanda des gâteaux au miel. Après le repas, Nàr ce mi à jouer de la guimbarde et tous chantèrent. Adalgar revenu avec trois autres Hobbits. Le premier Hobbit était plutôt idiot avec son manteau plus gros que lui, son chapeau gris et très petit  et le comble de tout ça ses poches étaient bourrées de champignons. Le deuxième Hobbit avait bien meilleur tenue, sa chemise rouge et élégante, ses bottes noires à boucles, son pantalon vert en soie et ses petits lorgnons de métal. Le troisième ressemblait à Adalgar mais en plus petit, les cheveux brun bouclés, un beau habit noir et jaune avec une drôle de pipe serrer dans une des poches. Ils se nommaient en ordre : Rufus Fouine, Buffo Bophin et le cousin à Adalgar, Théobald Bolger.


- Mes chers amis, Nains ou Hobbits. La réunion et commencer! Nous allons discuter des choses qui sont arrivées et qui vont arrivées! Je ne sais pas si je vais partir avec nos amis Nains ici présent mais une chose est sur… je vous emmènerais tous si je le pouvait mais le danger est trop grand nous ne sommes pas dans le Fourré-des-Trolls… mais encore plus loin que je ne suis jamais aller, dit avec tristesse Bingo

- Je suppose que tu veux nous laisser tout seul sans te suivre mais se sera … NON! Est-ce bien compris, Sacquet! s’exclama Rufus Fouine.

- Ferme là stupide Fouine! lui rétorqua Buffo Bophin.

Pendant un court moment, Rufus et Buffo ce chicanèrent puis tout revenu à la normal.

- Bon, bref de bavardage! Parlons affaires, maintenant! Bingo vous voulez connaître tous se qui c’est passer et le but précis de notre expédition, demanda Fràr.

Bingo fit signe de la tête que oui puis le Nain à la barbe blanche raconta les choses qui s’étaient passées depuis très longtemps sous le regard des Hobbits admirateurs. Quelque fois, le Nain grattait sa barbe nerveusement :

 
Il y a bien longtemps de ça, le Roi, Daïn, décida de reconquérir les Montagnes Grises et de venger ses ancêtres. Il envoya des messagers au Monts du Fer, Aglarond et au Montagnes Bleues. L’armée rassembler, ils partirent en direction des Montagnes Grises pour tuer les Orques qui étaient rester dans leur cavernes. L’armée Naine vainquit facilement les Orques alors ils commencèrent à nettoyer et à réunir leur trésors. Par la suite beaucoup des Nains qui vivait au Mont du Fer vinrent habiter les Montagnes Grises car l’or était abondante. Daïn prospérait et il s’enrichissait de jour en jour. Les forgerons des Montagnes Grises fabriquèrent une cotte de maille en mithril pour les fils de Daïn, Thrôr et Frôr, une épée en acier orné de rune en ithildin à Atanatar le Roi du Gondor  et pleins d’autres autres choses merveilleuses. Après la mort de Daïn le Riche, son fils, Thrôr, devenu le Roi. Il régna très longtemps mais un jour d’hiver les Orques attaquèrent de nul part et leur chef, Snaga, tua Thrôr lors de la Bataille. Les fils à Thrôr, Naïn et Frerïn, ainsi que quelque fidèle s’exilèrent dans les Montagnes Bleues à Nauglabar, le reste des Gens de Durïn retournèrent en Erebor.

- C’est pour ça que Naïn veut retourner au Montagnes Grises… pour venger et son père et reprendre son héritage! Vous comprenez maintenant! Bingo! s’exclama  Nàr.

- Oui! Je comprends, Nàr, répondit le Hobbit.
   
- Mais… mais c’est trop dangereux! Bingo! Ne part pas, tu vas sûrement mourir! lui supplia Théobald.


- Je sais! Théobald! Demain mes amis vous aurez ma réponse mais pour ce soir je suis las alors je vais aller me coucher. Monsieur les Nains vous coucherez dans la cave, Holfast vous apportera des couvertures chaudes, dit Bingo très fatiguer.

      - Je dors ici! Par la pipe de mon père! cria Rufus.


- Dors ici si sa te chante, Rufus, s’énerva Bingo.

Blanco, Buffo et Théobald partirent vers leur maisons en saluant les autres. Holfast et Adalgar restèrent coucher eux aussi comme Rufus. Adalgar et Holfast allèrent vite se coucher proche du feu. Bingo conduisit les quatre Nains à la cave et Rufus leur apportèrent des couvertures très chaudes ainsi que des cousins. Fràr fuma de la pipe avant de s’endormir tandis que Nàr jouait de la guimbarde très lentement comme le souffle du vent en été. Bingo alla se coucher et laissa, Rufus, marmonner pour lui même.  Le Hobbit s’endormi en rêvant d’aventure, trésor et montagne puis il vit des Orques qui tuaient tout sur leur passage…



 si vous avez des commentaires ou que vous voulez en savoir plus j,acommencé un Chronologie, les Rois d'Arnor, les Rois du Gondor et la lignée de Durïn.
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #1 le: 03 Décembre 2005, 18:40:39 »

Est-ce que quelqun pourrait me dire comment vous trouvez mon histoire?
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Felagund
Sr. Member
****
Messages: 289

mylife3615@hotmail.fr
Voir le profil
« Répondre #2 le: 03 Décembre 2005, 21:29:41 »

J'ai pas encore lu (pas trop le temps), mais une toute petiute remarque : le nom du Nain Frár (que j'adore Souriant ) est avec un á (code  ASCII alt+0225), et non Fràr avec un à.

Voilà  Souriant
Sinon ça a l'air bien...
Journalisée

tulie'n aurë ! Aiya Eldalië ar Atanatari utulie'n aurë ! Auta i lomë !
Felagund, pianiste bigleux : :eric:
"There's a feeling I get when I look to the west, and my spirit is crying for leaving."
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #3 le: 04 Décembre 2005, 18:01:09 »

D'accord pour le nom Frar mais le problème c'est que je ne suis pas très bon avec les touches si Anglin ne voit pas d'incovénient j'aimreais qu'Il change le nom Fràr pour se que tu ma dit Felagund.
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Felagund
Sr. Member
****
Messages: 289

mylife3615@hotmail.fr
Voir le profil
« Répondre #4 le: 04 Décembre 2005, 19:40:26 »

Moi j'ai fini par le retenir (c'est d'ailleurs le seul) :
0225 !!
Journalisée

tulie'n aurë ! Aiya Eldalië ar Atanatari utulie'n aurë ! Auta i lomë !
Felagund, pianiste bigleux : :eric:
"There's a feeling I get when I look to the west, and my spirit is crying for leaving."
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #5 le: 10 Décembre 2005, 06:22:44 »

Personne d'autres avaient de commentaires?
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #6 le: 13 Décembre 2005, 15:34:09 »

Il y avraiment pas d'autres personnes qui veulent me donner leur commentaires. :!:  :!:  :!:
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #7 le: 14 Décembre 2005, 14:06:02 »

Change tes noms Brôr, ils sonnent trops un air déjà connu ...
les quatres nains que tu associes existent déjà .. choisis d'autres noms ... (tu as le choix entre le fuseau sur les noms noriques ou ceux sur les Jeux de Rôles)  j'aime pas la dernière phrase de la premiere chanson, les Nains TIENNENT à leurs femmes ...
assouplis un peu ton texte, moins de dialogues plus de descriptions ...
Prend un choix de narration : est-ce-toi qui raconte ou un Autre (Hobbit), ce n'estpas clair au début ....

de quel Thrôr parle tu mefies toi ... pareil pour les usages de noms existants, certains ont déjà LEURS histoires ..
y'a-t-il encore des 'rodeurs' au quatrième age ou juste des gardiens de la Comtée mandés par le roi du Gondor ?
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Brôr
phpBB Contremaître des Mines
*****
Messages: 63


Voir le profil
« Répondre #8 le: 14 Décembre 2005, 15:02:54 »

Ok merci Anglin j'arrangerais ça pour les noms c'est beaucoup de nom de Tolkien qui se répète comme il y a trois Naïn, trois Denethor, 2 Aragorn alors je me suis dit que je pourrais faire pareil.
Journalisée

eigneur des Cavernes de Buzungathol
Forfirith
phpBB Réincarnation d'un Père
*****
Sexe: Femme
Messages: 469

forfirith_elfprincess@hotmail.com
Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: 17 Décembre 2005, 16:20:50 »

J'ai lu ton début d'histoire ce matin, et voici ce que j'en dégage :
- il faut déjà que tu fasses très attention à l'orthographe..Mais ce qui se dégage le plus c'est ton problème avec le passé simple, si tu ne le connais pas, il vaut mieux utiliser le passé composé  :wink:
- pour les noms, cela ne me gêne pas qu'ils existent déjà, mais comme a dit Anglin il faut faire attention à ce qu'ils n'aient pas déjà une histoire connue
- au niveau du récit lui-même : l'idée est sympa, même si très proche de Bilbo évidemment. Faut que tu fasses attention aussi à la réaction de tes personnages, par moments joyeux, l'instant d'après inquiets: ça ne va pas. La cohérence dans un écrit, c'est la base.
- pour le titre, Tolkien a déjà écrit un début d'histoire avec celui-là...ce n'est qu'un détail, m'enfin...

Je pense qu'une relecture attentive avec la correction de tous ces petits détails rendrait déjà ton histoire beaucoup plus attrayante  Souriant
Journalisée

Forfi ou Laura
Love LOTR

Statut : Absente depuis longtemps, mais retour enfin!
Pages: [1] Imprimer 
Chroniques de Chant-de-Fer  |  L'Auberge du Nain Poète  |  Le Hall des Artistes  |  Fil de discussion: Le Retour de l'Ombre « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.9 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !