Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

26 Septembre 2018, 00:37:44
Accueil | Aide | Rechercher | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Nouvelles: A cause de robots de spam, les inscriptions sont désactivées, si vous avez besoin de vous inscrire, envoyez un mail à ccf@tolkiendil.com avec le pseudonyme souhaité. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Chroniques de Chant-de-Fer  |  J.R.R. Tolkien  |  Les Nains de la Terre du Milieu  |  Fil de discussion: Relations entre les Nains et les Hobbits « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] 2 Imprimer
Auteur Fil de discussion: Relations entre les Nains et les Hobbits  (Lu 2475 fois)
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« le: 28 Août 2005, 15:46:56 »

Si l’on met souvent à l’honneur les rapports entre les Nains et les Elfes, voire entre les Nains et les Orques, rarement abordées sont les relations qui s’établirent entre les Nains et les Hobbits au cours de l’histoire de la Terre du Milieu. Pourtant, le Prologue du Seigneur des Anneaux (pp. 11-29) nous apprend non seulement que ces rapports existent bel et bien depuis de nombreux siècles, mais, d’autre part, qu’ils semblent loin d’être négligeables.

Ces relations semblent a priori remonter à l’époque où les Hobbits étaient établis dans les vallées supérieures de l’Anduin, entre les saillants de Vertbois-le-Grand et les Monts Brumeux, dans le Pays Sauvage. Parmi les trois branches des Hobbits, les Pieds velus "eurent beaucoup de rapports avec les Nains dans les temps anciens […]", mais ce sont les Pâles qui "avaient plus de rapports amicaux avec les Nains que les autres Hobbits." Ces relations entre les Nains et les Hobbits sont donc antérieures aux années 1150 T.A. puisque c’est à cette époque que les Pâles puis les Forts émigrèrent en Eriador. De par leur localisation géographique d’avant leur "odyssée", on peut supposer que les Hobbits entretenaient principalement des relations avec les Nains de la Moria.

Si après leur installation dans la Comté en 1601 T.A., les Hobbits "ne tardèrent pas à sortir derechef de l’histoire des Hommes et des Elfes", il n’est écrit nulle part qu’ils sortirent de celle des Nains. Et pour cause, ne comprenant ni n’aimant les machines complexes, ils devaient certainement faire parfois appel au "génie des Nains" pour les travaux un tant soi peu d’envergure. Ainsi, les Hobbits améliorèrent grandement la construction de leurs maisons "grâce à des procédés appris des Nains", qui n’étaient certainement pas gratuits.

En effet, lorsque l’on connaît le sens mercantiliste aigu des Nains, l’on peut supposer que les échanges commerciaux entre Nains et Hobbits devaient être réguliers et d’importance, faits de la vente de produits manufacturés contre celle de productions agricoles. Pour preuve, les bottes de nains dont se chaussent les Hobbits du Quartier de l’Est lors de temps boueux et l’herbe à pipe qui "se répandit au cours des siècles récents parmi les Nains" à partir de Bree, carrefour commercial s’il en est.

Dernière preuve de ces rapports anciens donnés dans le Prologue, "il restait quelques membres des plus anciennes familles [hobbites] qui étudiaient leurs propres livres [de généalogie] et même rassemblaient les documents des anciens temps et des terres lointaines auprès des Elfes, des Nains et des Hommes."

A l’aune de ces informations récoltées dans le Prologue, quelques questions se posent : les Hobbits entretenaient-ils des rapports avec les Nains au cours des précédents âges ? ces rapports furent-ils toujours placés sous le signe de l’entente et de la paix (i.e.: le commerce) ? au-delà, existe-t-il d'autres signes d'acculturation, que celui de l'usage de l'herbe à pipe, entre ces deux peuples ?

Cordialement,
Tilkalin.

PS : dans le cadre de ces relations multiséculaires, le village de Dwaling, dans le Quartier de l'Est, pourrait-il alors être un village de Nains, comme un article sur http://rover.wiesbaden.netsurf.de/~lalaith/Tolkien/Shire_Map.htm en émet l'hypothèse : "Dwaling: as unexplainable as its German counterpart Nachtschatten. It does look like a foundation by Dwarves (Dwalin-ings?) [...]" ?
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #1 le: 04 Septembre 2005, 20:21:15 »

on trouve aussi beaucoup d'élements sur ces relations dans le CLI 3 dans Expedition d'Erebor et sur Notes sur l'Expedition d'Erebor, y compris sur le mepris que certains nains ont pour eux et sur leurs Hobbies Clin d'oeil
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #2 le: 18 Septembre 2005, 12:48:06 »

A la page 38 du SdA, il y a peut-être une remarque illustrant les représentations (pour le moins exagérées) que se font les Hobbits des cités naines.
Se remémorant l'arrivée de Bilbo à Cul-de-Sac après son "aller et retour", l'Ancien, Ham Gamegie, s'exprime ainsi :
Citation
Et au milieu de tout ça, voilà M. Bilbo qui monte la colline avec un poney et des énormes sacs et deux coffres. Je ne doute pas qu'ils étaient remplis pour la plus grande part de trésors qu'il avait ramassés à l'étranger, où il y a des montagnes d'or, qu'on dit [...].

Cordialement,
T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
ISENGAR
phpBB Chercheur de Veines
*****
Messages: 87


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #3 le: 26 Septembre 2005, 09:01:04 »

Citation de: "Tilkalin"
PS : dans le cadre de ces relations multiséculaires, le village de Dwaling, dans le Quartier de l'Est, pourrait-il alors être un village de Nains, comme un article sur http://rover.wiesbaden.netsurf.de/~lalaith/Tolkien/Shire_Map.htm en émet l'hypothèse : "Dwaling: as unexplainable as its German counterpart Nachtschatten. It does look like a foundation by Dwarves (Dwalin-ings?) [...]" ?


Peut-être est-ce aussi interressant de citer le reste de la citation d'Andreas-Lalaith... Sourire
 
"...or „it might represent a variant of 'dwelling'." (Contribution to the Tolklang list) Carroux connected the name to English dwale, "deadly nightshade, belladonna" (cf. Belladonna Took!), of which Nachtschatten (actually Nachtschattengewächs) was found as the literal translation. Dwaling, the refuge of Shire dopes? But maybe the answer is much more straightforward. In Dutch, a language that Tolkien had some familiarity with, dwaling means „error“."

Pour ma part, je me suis aventuré autrefois à cette hypothèse que je vous soumets ici :

Citation de: "ISENGAR, dans Promenades à travers la Comté,"
Dwaling n'est pas situé sur la carte. Mais on peut estimer que ce bourg se trouve sur les pentes septentrionales de nos collines. Le mot Dwaling peut avoir plusieurs sens. Il peut en effet être inspiré de l'anglais dwelling « habitat ». Un mot qui vient lui-même du vieil anglais dwellan qui signifie à la fois « demeurer » mais aussi « s'égarer, errer ». S'agirait-il d'un jeu de mot de Tolkien pour désigner le côté « perdu hors de la carte » de ce petit village, comme le suggérait Ruth S. Noël dans son ouvrage The Mythology of Middle-Earth ?


Par ailleurs, si on se réfère à la cartes de la Terre du Milieu par Christopher Tolkien et qu'on la confronte à la position supposée de Dwaling sur la carte de la Comté, on s'apperçoit que le village doit certainement se trouver tout près de la boucle du Baranduin, et donc très éloigné de toutes les routes habituellement utilisées par les Nains.

Bref, l'idée de Lalaith sur "Dwaling = Dwalin+ing" me semble fortement tirée par les cheveux. La ressemblance des noms n'est à mon avis que très fortuite.

Ca n'enlève en rien la qualité particulière des relations entre les Nains et les Hobbits  Sourire

I.
Journalisée
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #4 le: 26 Septembre 2005, 10:17:03 »

Citation de: "ISENGAR"
Bref, l'idée de Lalaith sur "Dwaling = Dwalin+ing" me semble fortement tirée par les cheveux. La ressemblance des noms n'est à mon avis que très fortuite.
Tout à fait d'accord avec ton propos ISENGAR  Sourire ! Cette hypothèse ne vaut pas tripette, en effet... Si je m'étais néanmoins permis de la mettre en exergue dans un post-scriptum, c'était aussi pour faire le lien avec cette discussion sur la chronologie du Tiers Age dans laquelle est soulevée la question du lieu d'exil de Thráin et Thórin en Eriador après le saccage d'Erebor par Smaug.

T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #5 le: 16 Août 2006, 19:59:55 »

Maître Took, j'ai lu avec intérêt sur JRRVF que tu opérais actuellement quelques modifications dans tes Promenades. Je ne peux que m'en réjouir tant en cette période de vache maigre au niveau vacances (pour ma part) j'ai pris plaisir à les relire en allant et en revenant du turbin. Sourire

Je me rappelle au bon souvenir de cette discussion des CCF pour "regretter" (en tout bien tout honneur) qu'il n'y ait pas, dans le cours de tes pérégrinations littéraires, référence de l'éventuel endroit en Comté où auraient pu se fixer certains Nains. Je me demandais si, à tout hasard, tu comptais y remédier dans le cadre de tes révisions, notamment en ce qui concerne la promenade au Pays des collines de Scary...

L'hypothèse de Lalaith n'étant résolument due qu'à la ressemblance fortuite des noms de Dwaling et de Dwalin, je me demandais ce que tu pensais de celle de William A.S. Sargeant, qu'il soumet dans son article "Where Did The Dwarves Come From ?" paru dans le Mythlore n°71 (1993) ?

Revenant sur les possibles lieux de départ des Nains de la Compagnie de Thorin avant leur arrivée progressive chez Bilbo au début du Hobbit, il en déduit qu'une partie d'entre eux pourrait venir de la Comté. Suite à la remarque de Gandalf dans le premier chapitre ("Qu'un seul d'entre vous dise que je me suis trompé d'homme ou de maison, et vous pouvez vous en tenir à treize et encourir toute la malchance que vous voudrez, ou retourner à l'extraction du charbon"), Sargeant émet quelques hypothèses quant au possible emplacement de ces mines de charbon, dont une qui s'avère plutôt intéressante :
Citation
Another, and perhaps likelier, possibility is that those coal mines were situated in the unnamed group of hills lying north of Scary, in the northern part of the East Farthing. The map of "A part of Shire" in Fellowship shows a quarry there, which might have been for building-stone but might aslo have represented opencast mining for coal. The village name of Brockenborings is also equivocal; where those boring hobbit-holes or might they have been mine adits?

Donc, Trougrisards (ou ses environs...) : lieu possible d'habitation des Nains ? :wink:

Cordialement,
Tilkalin.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
ISENGAR
phpBB Chercheur de Veines
*****
Messages: 87


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #6 le: 17 Août 2006, 09:13:43 »

Eh bien, on peut dire que les grands esprits se rencontrent, cher Tilkalin.

Dans le cadre de cette modeste révision, je me suis souvenu en effet de ce fil initié par tes bons soins sur les relations Nains-Hobbits.
Je souhaitais y inclure un petit paragraphe sur de probables relations commerciales dans le cadre de la Foire libre de Grand-cave.

Donc, petit tour logique sur les CCF pour retrouver la discussion en question... Et sur qui je tombe, qui a eu la même idée que moi ? :wink:

Pourquoi, en effet, ne pas évoquer le refuge de Thrain et Thorin ainsi que cette intéressante hypothèse de W. Sargeant. Celà ne me semble absolument pas incongru. D'autant que la Promenade dans les Collines de Scary mériterait un peu plus de consistance... Sourire
Je vais voir comment je peux tourner la chose sans trop bousculer la fluidité du texte. Il faudra que je retravaille mon index en conséquence, aussi.
Je te (et je vous, pour ceux que ça intéresserait) tiens au courant de la "mise à jour" dans ce fuseau.

I.

PS : cher Tilk', aurais-tu la possibilité de me faire parvenir un scan par mail de cet article de Sargeant ? Merci d'avance Sourire
Journalisée
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #7 le: 17 Août 2006, 09:30:08 »

Je n'ai malheureusement pas de scan à ma dispo, mais je peux soit te le faxer, soit t'en faire parvenir une photocopie...
La suite en MP ?  :wink:
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
ISENGAR
phpBB Chercheur de Veines
*****
Messages: 87


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #8 le: 18 Août 2006, 12:01:58 »

Bien. En avant première, j'ai modifié les paragraphes "incriminés" de la façon suivante :

Citation
Les Carrières sont depuis longtemps abandonnées et les Rois ont disparu. Mais les galeries existent toujours, comme nous le verrons aux Trougrisards. Cependant certaines sont si anciennes et si vétustes qu’elles pourraient s’écrouler parfois et provoquer en surface de dangereux effondrements du sol qu’on appelle des fontis. Ce pourrait être une des raisons pour lesquelles les hobbits évitent probablement de s’aventurer sur les pentes des collines. Un coup d’oeil rapide sur la carte de la Comté par Christopher Tolkien  nous permet de constater qu’il n’y a en effet là aucune trace d’habitations, contrairement à la Colline Verte des Touque ou à ce que nous savons des Hauts Blancs. On peut imaginer alors un paysage de friches et de landes battues par le vent ou seuls quelques rares pâtres viendraient parfois avec leurs troupeaux de moutons.
   Dans un article assez ancien consacré aux Nains de J.R.R. Tolkien dans le roman The Hobbit (1937), William A.S. Sarjeant entrevoyait la possibilité d’une communauté de Nains vivant dans la Comté à l’époque où se déroulent les aventures du hobbit Bilbon Sacquet. Ces Nains, habitués aux chemins de la Comté, auraient pu exploiter ici, dans les collines de Scary, quelques mines de charbon, évoquées par le magicien Gandalf lors de la fameuse réunion des Nains de Thorin Ecu-de-Chêne (Oakenshield) dans la résidence de Bilbon à Cul-de-Sac (Bag End). William Sarjeant s’appuyait entre autre sur les noms évocateurs des bourgs de La Carrière et de Trougrisards.
   Cependant, l’évocation presque dévalorisante de cette extraction du charbon par Gandalf était peut-être une bravade adressée aux Nains qui doutaient à ce moment de l’histoire de la valeur de Bilbon en tant que cambrioleur professionnel.

   Des échanges sur le même thème avec Eric Flieller ont permis d’avancer l’hypothèse  que les Collines de Scary auraient aussi pu servir d’asile provisoire aux Nains en exil après la terrible guerre contre les orques. J.R.R. Tolkien reste assez imprécis sur la localisation exacte de cette retraite passagère qui précéda l’établissement plus définitif à l’est des Montagnes Bleues . Ainsi est-il permis d’imaginer à un moment ou à un autre, la prestigieuse présence de ces seigneurs nains dans la Comté. L’idée est assez séduisante et cohérente : les relations entre les Nains et les Hobbits sont de longue date cordiales et étroites .

   Nous quittons Scary et son auberge pour nous diriger à présent vers le bourg des Trougrisards (Brockenborings) un peu plus à l’ouest.
   En anglais le mot brock signifie « blaireau » et boring « forage », un terme lié au vocabulaire des travaux miniers qui permet de rejoindre l’hypothèse de William Sarjeant évoquée plus haut. Pour traduire brock, Francis Ledoux a choisi d’utiliser le mot grisard qui désignait autrefois en français le blaireau, creuseur de galeries.
Promenades à travers la Comté - Le Pays des Collines de Scary


Et j'ai glissé celui-ci un peu plus loin.
Citation
   Dans un même ordre d’idée, il est tout à fait possible d’imaginer la présence de compagnies de Nains à la Foire Libre de Grand’Cave. Les relations entre les Hobbits et les Nains, nous l’avons vu, sont anciennes et amicales. Les échanges commerciaux entre les deux peuples étaient très certainement réguliers : les Nains, habiles constructeurs et forgerons, proposant des techniques et des marchandises contre des légumes, des céréales et autres richesses agricoles produites par les habitants de la Comté. Ainsi, si les Hobbits du Maresque peuvent enfiler leurs bottes de nains  et améliorer leur habitat , les Nains, eux, s’initient à l’art de fumer l’herbe à pipe des Hobbits dans les auberges du pays .
Promenades à travers la Comté - De Hobbitebourg à Grand'Cave


Ils ne sont pas les seuls à avoir subi des profondes mises à jour... en fait les Promenades dans l'ensemble ont gagné plus de 15 pages sur le document final. Mais ces paragraphes concernent plus précisément les Nains et font suite à la discussion de ces derniers jours.
Qu'en pensez-vous ?

I.
Journalisée
ISENGAR
phpBB Chercheur de Veines
*****
Messages: 87


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #9 le: 18 Août 2006, 12:05:13 »

Et encore merci à Tilkalin pour son aide précieuse Sourire

I.
Journalisée
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #10 le: 18 Août 2006, 16:12:14 »

Citation de: "ISENGAR"
Qu'en pensez-vous ?
Personnellement, j'en pense qu'il était grand temps que l'histoire des Nains soit enfin un peu mieux (re)connue !  Sourire

Merci ISENGAR, Ami des Nains !  :wink:

T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #11 le: 22 Août 2006, 08:38:08 »

Maître Iz', ne voyez-vous donc pas quand un MP vous attend dans votre messagerie privée ?  :wink:
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #12 le: 27 Août 2006, 10:29:09 »

Citation de: "ISENGAR"
Les relations entre les Hobbits et les Nains, nous l’avons vu, sont anciennes et amicales.
Certes, mais, comme le rappelait Anglin, certains Nains méprisaient ouvertement les Hobbits, les traitant de "descendants de rats" (lettre 25). Leur manque supposé d'ambition ou d'avidité et leur paresse devaient certainement être perçus comme des "vices" par certains Nains.

Je suppose aussi que les tarifs pratiqués par les Nains lors de la Foire Libre de Grand'Cave devaient être pour le moins prohibitifs, d'autant plus que les Nains étaient certainement en situation de quasi monopole sur certains biens et services...

Qu'en penses-tu ?  :wink:

T.
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Anglin
Uzbad
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Sexe: Homme
Messages: 4191


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #13 le: 05 Septembre 2006, 08:12:53 »

non seulement je te prête mon Mythlore, mais en plus tu t'en sers !!! Sacré Eric, finalement cet article t'a servi hein Clin d'oeil
Journalisée

Stéphane Grignon <Anglin>
Webmestre et Administrateur du Forum des Chroniques de Chant de Fer
Je suis avec le Comité de lutte contre le langage sms et les fautes volontaires
Tilkalin
Administrator
phpBB Disciple de Mahal
*****
Messages: 1574


Voir le profil WWW Courriel
« Répondre #14 le: 05 Septembre 2006, 08:18:26 »

Il est très instructif et en le lisant j'ai immédiatement pensé à cette discussion, pas toi ?  Sourire  

T.

P.-S. : par contre, Maître Iz', j'osais espérer que tu répondrais à mon précédent message... :wink:
Journalisée

L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père.
Pages: [1] 2 Imprimer 
Chroniques de Chant-de-Fer  |  J.R.R. Tolkien  |  Les Nains de la Terre du Milieu  |  Fil de discussion: Relations entre les Nains et les Hobbits « sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.9 | SMF © 2006-2008, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !